Accéder au contenu principal

Pendant ce temps à Calais, davantage de migrants passent en Angleterre

Depuis plusieurs jours, les passages de migrants vers l'Angleterre ont sensiblement augmenté.
Depuis plusieurs jours, les passages de migrants vers l'Angleterre ont sensiblement augmenté. Philippe Huguen, AFP

Selon l'Auberge des migrants implantée au sein de la "jungle" depuis des années, le passage de clandestins vers le Royaume-Uni a sensiblement augmenté ces derniers jours. Une hausse sans rapport avec le Brexit, explique l'association.

Publicité

Alors que de nombreux Britanniques ont voté en faveur du Brexit pour contrer les arrivées de migrants, il semble que ceux-ci n'ont jamais été aussi nombreux à franchir la Manche. C'est du moins ce qu'assure l'Auberge des migrants, une association calaisienne d'aide aux réfugiés clandestins, installée dans la "jungle" depuis de nombreuses années.

"Avant, on comptait un passage de temps en temps. En ce moment, il y a entre 10 et 15 passages réussis chaque nuit", explique à France 24 François Guennoc, l'un des responsables du collectif. Même conclusion de la part de Maya Konforti, une de ses collègues qui travaille sur le terrain à Calais. "J'ai eu davantage d'appels ces derniers jours de personnes qui avaient réussi le passage et qui m'appelaient pour me confirmer qu'elles étaient bien arrivés".

>> Brexit : la France laissera-t-elle passer les migrants de Calais en Angleterre ?

Comment expliquer cette hausse de passages alors que les autorités françaises verrouillent le port de Calais et multiplient les contrôles des camions et des ferries ? L'Euro-2016 et les grèves contre la loi travail seraient les principaux responsables de la hausse des traversées réussies. "Les contrôles ont été allégés et la surveillance s'est relâchée : les CRS ont été mobilisés ailleurs, à Paris, pour la compétition de foot et dans le reste du pays", explique Maya Konforti. En plus des 10 000 policiers déjà présents en Île-de-France, plus de 3 000 policiers supplémentaires ont été affectés à la sécurité de la compétition.

"Avant, je voyais quatre cars de CRS devant l'entrée de la jungle, aujourd'hui, il n'y en a qu'un seul, avec trois agents dedans", ajoute-t-elle.

Autre explication avancée par l'Auberge des migrants : les nombreux embouteillages. Ils sont fréquents au début de l'été et se sont accentués ces dernières semaines avec la venue de nombreux supporteurs de l'Euro. "Le trafic des camions est ralenti, il est donc plus facile pour les migrants de s'y cacher pendant qu'ils roulent au pas", explique François Guennoc.

>> À lire sur France 24 : Une manifestation britannique de soutien aux migrants interdite à Calais

La hausse de ces derniers jours serait-elle alors juste conjoncturelle ? "À moins que les passeurs aient trouvé de nouvelles routes vers l'Angleterre, je ne vois pas vraiment d'autres explications", conclut le responsable de l'association.

Selon le dernier recensement relayé mi-juin par Fabienne Buccio, la préfète du Pas-de-Calais, la population du camp de Calais, s'établit à près de 4 500 personnes. Le précédent comptage réalisé par les autorités le 12 mai recensait environ 3 900 migrants. De son côté, l'Auberge des migrants et Help refugees, une autre association d'aide aux réfugiés, estiment que près de 6 000 personnes vivaient sur le site début juin. 

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.