Découvertes

Facebook utilise nos données de géolocalisation pour nous suggérer des amis

Newscast / Getty images

Vous êtes-vous déjà demandés par quelle prouesse technique Facebook parvenait parfois à vous "suggérer des amis" alors que vous n'avez aucun contact en commun ou encore que vous ne les avez pas vus depuis 10 ans ?

Publicité

C'est à la fois flippant et fascinant : dans sa catégorie "Vous connaissez peut-être", Facebook est capable de vous suggérer des connaissances avec qui vous n'aviez jamais échangé en ligne / avec qui vous n'avez aucun contact commun / que vous n'avez pas vu depuis des années / avec qui vous avez simplement correspondu par e-mail (barrez la mention inutile).

VOIR AUSSI : La Cnil épingle Facebook sur neuf points très précis

Mais alors, comment Facebook sait ? Par quel moyen le réseau social a-t-il compris que vous pourriez connaître tel ou tel internaute ? Début juin, Rue89 s'interrogeait déjà sur "l’algo le plus flippant de Facebook". Plusieurs théories se concurrençaient alors : "Facebook nous proposerait les personnes qui nous 'stalkent' (espionnent en ligne) ou que nous avons récemment 'stalkées'", tentait Rue89. Une autre consistait à penser que Facebook avait forcément accès à notre répertoire téléphonique.

De nombreux facteurs, dont la géolocalisation

"La semaine dernière, j'ai rencontré un homme qui soupçonnait Facebook d'avoir gardé en mémoire sa géolocalisation. C'est un père de famille qui venait de se rendre à une réunion concernant les adolescents suicidaires. Il m'a raconté que le lendemain, en se connectant à son compte Facebook, un des parents anonymes qui était également présent à la réunion lui a été suggéré dans les personnes que "vous connaissez peut-être". Pourtant, à aucun moment les deux parents ne s'étaient échangé leurs contacts. Leur seul lien a été de se trouver au même endroit, au même moment. L'homme a alors immédiatement regardé ses paramètres et s'est aperçu que Facebook avait constamment accès à ses géolocalisations", rapporte cette journaliste de Fusion.net.

Une information qui a été confirmée à Fusion.net par un porte-parole de Facebook, qui a affirmé : "Facebook vous suggère des contacts basés sur des amis en commun, votre emploi, les informations liées à vos études, les réseaux dont vous faites partie, des contacts importés et d'autres facteurs encore". 

Or, l'un de ces facteurs est la géolocalisation, confirme à nouveau le porte-parole. "Mais la géolocalisation toute seule ne suffit pas à supposer que deux personnes se connaissent. C'est pourquoi la géolocalisation n'est qu'un facteur parmi d'autres", assure-t-il enfin.

Un jeu dangereux

Pourtant, à bien des égards, de telles suggestions d'amis peuvent être dommageables. Après une réunion d'alcooliques anonymes, vous n'avez peut-être pas envie de voir vos coordonnées livrées aux autres. Le lendemain d'une soirée dans un bar, au cours de laquelle vous auriez fait une rencontre désagréable, non plus.

Bien sûr, Facebook peut vous permettre de retomber par hasard sur un ami d'ami avec qui vous aviez bien discuté ou sur une personne avec qui vous partagez le même cours de sport. Mais certains scénarios ne sont pas désirés, et pour éviter ceux-là, vous avez la possibilité de désactiver l'autorisation faite à Facebook d'accéder à vos données de géolocalisation :

Mise à jour : Comme l'a remarqué Le Monde, Fusion a publié un nouvel article mardi après avoir été recontacté par un porte-parole de Facebook pour rectifier le tir.

Si Facebook avoue avoir utilisé la géolocalisation pour suggérer des amis lors d'un court test de quatre semaines en 2015, la firme assure désormais : "Nous n’utilisons pas les données de localisation, comme la localisation de votre appareil, ou les informations de localisation que vous ajoutez à votre profil, pour vous suggérer des personnes que vous pourriez connaître."

Quelque chose à ajouter ? Dites-le en commentaire.

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine