Accéder au contenu principal

Incident naval entre les États-Unis et l'Iran : huit marins américains sanctionnés

La télévision nationale iranienne avait diffusé des images des marins américains lors de leur arrestation le 12 janvier 2016.
La télévision nationale iranienne avait diffusé des images des marins américains lors de leur arrestation le 12 janvier 2016. IRNN

La marine américaine a annoncé jeudi des sanctions à l'encontre de huit marins pour avoir fourni des informations et effectué des erreurs ayant permis leur capture en janvier dans le Golfe par les Gardiens de la révolution.

Publicité

Les marins américains retenus en Iran début janvier pour être entrés par erreur dans les eaux territoriales iraniennes ont donné trop d'informations aux autorités iraniennes et ont effectué des erreurs ayant permis leur capture, a indiqué l'US Navy dans son rapport sur l'incident publié jeudi 30 juin. La marine des États-Unis a décidé de sanctionner huit des dix marins impliqués.

"Huit marins feront l'objet de sanctions" non judiciaires, a indiqué un responsable de la marine américaine sous couvert de l'anonymat. Un neuvième marin a déjà été relevé de son commandement, mais ne fera pas l'objet de sanctions supplémentaires, a-t-il ajouté.

Lors de leur capture le 12 janvier par les Gardiens de la révolution islamique à proximité d’une île iranienne dans le Golfe persique, les dix marins se rendaient du Koweït à Bahreïn à bord de deux bateaux. Ils ont été libérés le lendemain après avoir été retenus pendant quinze heures.

Le rapport de la marine américaine met l'incident, survenu quelques jours avant l'entrée en vigueur de l'accord sur le nucléaire iranien, sur le compte d'une mauvaise organisation. Les deux équipages, sous-préparés et sous-entraînés, ne savaient pas qu'ils se trouvaient dans les eaux iraniennes au moment de leur arrestation indique l’enquête.

Mots de passe divulgués

"Il est clair que certains membres de l'équipage, si ce n'est tous, ont fourni au moins certaines données aux interrogateurs au-delà de leurs nom, rang, numéro de service et date de naissance", révèle entre autres le rapport. Parmi les informations sensibles divulguées, la marine américaine cite les caractéristiques ou la vitesse des navires, les mots de passe de leurs téléphones ou de leurs ordinateurs portables.

Le rapport accuse aussi les Gardiens de la révolution d'avoir violé le droit international en remplaçant le drapeau américain à bord par un drapeau des Gardiens et d'avoir mis à sac les navires et leurs équipements. Le secrétaire à la Défense Ashton Carter avait qualifié récemment le comportement de l'Iran de "scandaleux, non professionnel et non conforme aux lois internationales".

Sanctionné pour avoir mangé devant la caméra

Au moment de l’arrestation des soldats, les médias iraniens et certains médias américains avaient diffusé des images humiliantes pour les marins américains, les montrant à genoux sur les bateaux, les mains sur la tête.

Quelques heures plus tard, la télévision iranienne diffusait cette fois des images de propagande des marins attablés devant des plats iraniens.

Les marins américains filmés par une production iranienne pendant un repas offert après leur capture par les Gardiens de la révolution, le 13 janvier 2016.
Les marins américains filmés par une production iranienne pendant un repas offert après leur capture par les Gardiens de la révolution, le 13 janvier 2016. HO, SEPAH NEWS, AFP

Le rapport de la US Navy publié jeudi revient sur cet épisode et cite le cas d’un marin ayant violé le code de conduite à tenir en captivité. Le marin en question est accusé d’avoir encouragé ses collègues à manger la nourriture offerte par les Iraniens pendant qu’ils étaient filmés par ces derniers. Sa hiérarchie lui reproche aussi d’avoir coopéré avec la production iranienne en acceptant de faire une déclaration pré-écrite devant la caméra, en échange de la libération de son équipage.

Avec AFP, Reuters et AP

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.