Accéder au contenu principal

Vidéo : la Tunisie s'attaque au fléau des sacs plastiques

Le gouvernement tunisien prévoit l'interdiction de la production des sacs plastiques non biodégradables pour 2017.
Le gouvernement tunisien prévoit l'interdiction de la production des sacs plastiques non biodégradables pour 2017. Fethi Belaid, AFP

D'ici à 2017, tous les sacs plastiques seront bannis de Tunisie. Le gouvernement veut imposer des sacs biodégradables pour préserver l'environnement. Cette décision mécontente toutefois bon nombre d'industriels tunisiens. Reportage.

PUBLICITÉ

Alors qu'en France, tous les sacs en plastiques sont interdits à partir du 1er juillet 2016, la Tunisie suit le même chemin. À partir de janvier 2017, ils seront bannis sur l'ensemble du territoire tunisien. Et l'annonce n'a pas fait que des heureux.

La décision, qui vise à protéger l'environnement contre un fléau national – 80 % des déchets plastiques se retrouvent dans la nature – mécontente en effet petits revendeurs et industriels. C'est le cas de Mohamed, un petit vendeur de sacs plastiques à la sauvette. "Je vends des sachets, car je n’ai aucun travail. S'ils interdisent [cela], je n'aurai plus rien à manger", explique-t-il au micro de France 24. Même désarroi d'un chef d'entreprise spécialisé dans le secteur qui prévoit de licencier la moitié de ses salariés.

Pourtant, environ un milliard de sacs non biodégradables sont utilisés chaque année dans le pays, selon Tunis. Ces sacs se retrouvaient dans la nature. La situation devenait donc urgente. L'État mise aujourd'hui sur un transfert de production vers des sacs durables pour protéger les emplois en jeu. Certaines associations de protection de l'environnement restent inquiètes sur la sensibilisation des citoyens sur la réduction de l'usage des sacs plastiques. "La réduction est en marche, mais avec quels moyens ?", semblent-ils s'émouvoir.

Hamdi Tlili et Sandro Lutyens, journalsite à France 24, étaient à Tunis.

 

Cette page n'est pas disponible.

Il semblerait qu'il y ait une erreur de notre côté et que cette page ne soit pas disponible. Nos équipes vont se pencher sur la question pour résoudre ce problème au plus tôt.