Accéder au contenu principal

Voici l'histoire du maïs multicolore devenu star d'Internet

Glass Glem Corn, Facebook

En 2012, un épi de maïs multicolore est devenu une star d'Internet. Popularité éphémère ou pas, l'histoire de l'homme derrière sa création est chargée de spiritualité et de traditions. Retour sur le parcours d'un maïs pas comme les autres.

Publicité

Le 10 mai 2012, un étrange épi de maïs multicolore a surgi sur Reddit. Si en commentaires, on s’enquérait surtout de la couleur qui jaillirait dans les toilettes après digestion, le maïs "Glass Gem" – "Perle de verre" en français – a pourtant rapidement séduit le reste du Web.

En quelques heures, des milliers d’internautes découvraient cette variété arc-en-ciel comestible et pouvaient même acheter une poignée de graines magiques en ligne. Depuis, nombreux sont ceux à exhiber leur parcelle enchantée sur la page Facebook dédiée aux cultivateurs de "Glass Gem".

VOIR AUSSI : Faites fondre une licorne, vous obtiendrez du grilled cheese multicolore

Si ce maïs-dragibus a tout d’un cadeau du ciel, son créateur avait pourtant les pieds bien ancrés sur Terre. Carl Barnes, décédé en avril de cette année, était même plutôt du genre à passer ses journées les mains dans le terreau. C’est dans les années 1980 que ce fermier de l’Oklahoma, né en 1928, était parvenu à donner naissance à la perle rare.

Après que son maïs soit devenu célèbre, un des disciples de Carl Barnes, Greg Schoen, avait tenu à partager son histoire sur le site Mother Earth News. Car si les grains colorés de "Glass Glem" peuvent paraître futiles, gît pourtant derrière eux un lourd héritage spirituel.

Glass Gem, fruit d’anciennes variétés amérindiennes

Mi amérindien, mi écossais-irlandais, Carl Barnes profite de ses jeunes années pour renouer avec la culture de ses ancêtres Cherokee. Son grand-père l’initie aux rites de plantation et de récolte et lui fournit quelques graines d'anciennes espèces de maïs, que l’adolescent va commencer à cultiver.

De ses différentes plantations vont renaître des variétés de maïs cultivées par d’anciennes tribus amérindiennes, et que l'on pensait perdues à jamais. Alors qu’il fait part de ses découvertes à des chefs amérindiens locaux et gagne même le nom de "White Eagle" (l'Aigle blanc), Carl Barnes commence à isoler et replanter certaines graines plus colorées que d’autres.

Une graine de la tribu des Pawnees, mélangée avec de la farine de maïs rouge des Osages, et une autre espèce nommée "Greyhorse", aboutiront finalement à la création de l’épi arc-en-ciel de Reddit.

En 1994, le fermier Greg Schoen rencontre celui qui deviendra son maître à penser. Greg est l’homme qui va véritablement faire connaître le maïs multicolore au reste du monde.

Une histoire d’amitié et de spiritualité 

“J’ai su dès le début qu’il y avait quelque chose de magique dans cette graine et qu’il fallait que je fasse plus ample connaissance avec Carl”, a expliqué Greg dans son récit. Quand il rencontre "l’Aigle blanc", Greg Schoen n’a aucun doute sur le pouvoir du maïs arc-en ciel que vient de lui présenter le fermier de l’Oklahoma.

Il devra pourtant attendre le printemps suivant pour que, lors d’une nouvelle rencontre, Carl lui donne une poignée des graines sacrées. Alors que Greg commence à cultiver le maïs coloré dans son jardin, il tisse avec Carl Barnes une profonde relation d’amitié.

Dans son récit, il se souvient de la pièce dans laquelle Carl conservait ses espèces. Des bocaux remplis d’épis et de graines colorés parsemaient les étagères, semblables à des "manuscrits anciens".

“Un jour, je lui ai demandé d’où ça venait vraiment et il a juste répondu 'de l’esprit'", se souvient Greg. "La sagesse qu’il a partagé avec moi et avec d’autres visiteurs était l’essence même de la spiritualité de ce maïs".  

De l’Oklahoma au monde entier

En 2005, Greg commence à cultiver le maïs à plus grande échelle et à distribuer à qui le souhaite les graines magiques. Du Kenya au Mexique en passant par Isräel et l’Inde, le "Glass Gem" commence son tour du monde. "Mon but était de faire en sorte que ce maïs se répande le plus possible, qu’il circule et qu’il fasse partie du domaine public", explique-t-il.

Mais le destin de "Glass Glem" prend une toute autre dimension quelques années plus tard, quand, en 2009, Greg Schoen donne quelques germes à son ami Bill McDorman, propriétaire de "Seeds Trust directors of Native Seeds/SEARCH", une ONG pour la préservation des cultures traditionnelles et indigènes du sud-ouest de l’Amérique et du nord du Mexique.

Alors que Bill présente l’étrange variété dans des conférences et des programmes éducatifs, une photo intitulée "Glass Gem" – un des nombreux noms donnés au maïs multicolore – est reprise sur Reddit. La suite, on la connait.

Sur l’épitaphe de sa tombe, "l’Aigle blanc" aurait laissé un dernier message : "Ces graines la chantent". Mais si Carl Barnes nous a quittés, son maïs semble, lui, devenu immortel. 

À planter au printemps, le maïs arc-en-ciel a besoin de soleil et de temps chaud pour s'épanouir, et surtout de beaucoup de poésie.  

Quelque chose à ajouter ? Dites-le en commentaire.

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.