Accéder au contenu principal

Arabie saoudite : attentat-suicide près du consulat américain à Jeddah

Forces de sécurité saoudiennes devant le consulat américain de Jeddah, en Arabie saoudite, en decmebre 2004.
Forces de sécurité saoudiennes devant le consulat américain de Jeddah, en Arabie saoudite, en decmebre 2004. Bilal Qabalan, AFP archive

Un kamikaze s'est fait exploser à Jeddah, deuxième ville d’Arabie saoudite, devant le consulat des États-Unis le lundi 4 juillet, jour de la fête nationale américaine. L'assaillant a été tué, deux agents de sécurité ont été blessés.

PUBLICITÉ

L’assaillant a garé sa voiture sur le parking de l'hôpital Dr Suleiman Faqeeh, situé en face du consulat américain à Jeddah, sur la côte ouest de l’Arabie saoudite. Et, dans la nuit de dimanche à lundi 4 juillet, vers 02h15 du matin, le kamikaze s’est fait exploser alors que deux agents de sécurité venaient de l’approcher, a indiqué le ministère saoudien de l’Intérieur.

"Il s'est fait exploser sur le parking de l'hôpital avec une ceinture explosive", a précisé le ministère. "Il a été tué. Deux agents de sécurité ont été légèrement blessés et hospitalisés", ajoute le communiqué. Aucun passant n'a été touché, mais des véhicules se trouvant sur le parking ont été endommagés.

La télévision d'État saoudienne a déclaré pour sa part que l'explosion s'était produite près d'une mosquée, juste avant les prières de l'aube après lesquelles les musulmans entament leur jeûne quotidien pendant le mois sacré de ramadan.

Les enquêteurs s'efforcent de déterminer l'identité de l'auteur de l'attentat, a ajouté le ministère de l'Intérieur. L’attaque n’a pas été revendiquée. Mais depuis la fin de 2014, les membres des forces de sécurité saoudiennes et la minorité chiite de ce royaume sunnite ont souvent été frappés par des actes de violence meurtrière revendiqués par l'organisation jihadiste État islamique (EI).

À Washington, un porte-parole du département d'État a déclaré: "Nous sommes au courant des informations sur une explosion à Jeddah et nous travaillons avec les autorités saoudiennes pour recueillir davantage d'informations". Il a indiqué que tous les membres du personnel de la mission diplomatique américaine étaient recensés.

Avec AFP et Reuters
 

Cette page n'est pas disponible.

Il semblerait qu'il y ait une erreur de notre côté et que cette page ne soit pas disponible. Nos équipes vont se pencher sur la question pour résoudre ce problème au plus tôt.