Accéder au contenu principal
Dans la presse

Euro-2016 : "Emmenez-nous en finale !"

France24

Au menu de cette revue de presse internationale, la divulgation très attendue des conclusions du rapport Chilcot dans la presse britannique qui n'épargne pas l'ancien Premier ministre Tony Blair, ainsi que le soulagement d'Hillary Clinton après les conclusions du FBI sur l'utilisation de sa messagerie personnelle lorsqu'elle était secrétaire d'État. Enfin, coup de projecteur sur la presse portugaise suspendue au résultat de la demi-finale de l'Euro-2016 entre la "Seleçao" et le pays de Galles.

Publicité

Le + : Recevez tous les matins la Revue de presse de France 24 sur votre iPhone ou sur tout autre mobile. Et toujours sur votre PC en devenant fan sur Facebook…  

C’est un rapport Chilcot très attendu sur lequel titre la presse britannique. Il doit faire la lumière sur les circonstances dans lesquelles l’ancien Premier ministre Tony Blair a décidé d’engager son pays dans la guerre en Irak en 2003. Le quotidien "Mirror" titre sur le "jour du jugement pour Tony Blair", accusé d’avoir menti à la population en avançant la présence, jamais avérée, d’armes de destruction massives.

Pour Peter Oborne, chroniqueur au "Daily Mail", "si le rapport Chilcot échoue à démontrer les mensonges de Blair, ce sera la preuve que notre démocratie est définitivement cassée". Un journaliste qui parle de cette guerre en Irak comme du "plus gros désastre de l’histoire moderne". Moins accablant, "The Independent" met en garde contre une diabolisation excessive de Tony Blair. Elle détournerait l’attention de ce qui importe aujourd’hui, estime le quotidien. L'essentiel est de savoir ce qui a dysfonctionné pour en tirer des leçons. Pour ce journal, Tony Blair n’est pas le seul responsable du chaos et des massacres après la guerre en Irak.

Martin Chulov, correspondant à Bagdad, signe un édito dans "The Guardian" où il  estime que "dans un Irak déchiré et qui continue de subir les conséquences de cette guerre déclenchée il y a 13 ans, le rapport Chilcot ne va rien changer", de l’aveu même des Irakiens.

La presse américaine revient, de son côté, sur les conclusions de l’enquête du FBI concernant l’utilisation par Hillary Clinton de sa messagerie à des fins professionnelles.
"The Wall Street Journal" titre sur le soulagement de la candidate à l’investiture démocrate. Le FBI préconise de ne pas la poursuivre. Moins tendre, "The New York Times" estime que la candidate Clinton devra payer le prix de sa négligence "en terme de crédibilité".

Enfin, la presse portugaise s’enflamme sur la demi-finale de l'Euro-2016. Le Portugal affronte ce mercredi 6 juillet le pays de Galles et le quotidien sportif "Record" supplie la sélection d’"emmener le pays en finale". Le journal rêve d’une tour Eiffel aux couleurs vert et rouge... Pour"A Bola", autre quotidien sportif, c’est "l’heure de gagner !". Et le "Diário de Notícias" titre lui sur "un match pour l'Histoire !"

 

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.