Accéder au contenu principal

Vidéo : "On peut être fiers de nous, de notre parcours", estime Hugo Lloris

Hugo Lloris au micro de France 24 après avoir été reçu à l'Élysée avec ses coéquipiers.
Hugo Lloris au micro de France 24 après avoir été reçu à l'Élysée avec ses coéquipiers. Patrik Stollarz, AFP

"C’est très important d’avoir fait vivre et d’avoir partagé des émotions avec les Français..." Après avoir été reçu à l'Élysée avec ses coéquipiers, lundi, le gardien tricolore revient pour France 24 sur la défaite des Bleus en finale de l'Euro.

Publicité

Au lendemain de leur défaite face au Portugal en finale de l’Euro-2016, les 23 joueurs de l'équipe de France ont été accueillis, lundi 11 juillet, à l'Élysée, où ils ont déjeuné avec le président François Hollande. Les vice-champions d’Europe se sont ensuite offert un bain de foule auprès des centaines de supporters qui les attendaient aux abords du palais.

Un moment réconfortant pour le gardien et capitaine des Bleus, Hugo Lloris. "C’est un privilège et un honneur d’être reçus à l’Élysée, a-t-il confié à France 24. Maintenant, cela n’enlève rien à la tristesse qu’on peut ressentir aujourd’hui après cette défaite en finale. Mais on peut être fiers de nous, de notre parcours. Les supporters sont là, ça fait chaud au cœur et cela montre que le parcours a été très positif."

Pour visionner cette vidéo sur vos tablettes et mobiles, cliquez sur ce lien.

"C’est très important d’avoir fait vivre et d’avoir partagé des émotions avec nos supporters, et les Français en général. C’est une bonne chose pour le sport et surtout le football. On a montré une belle image et on aurait aimé forcément finir avec ce trophée mais cela reste une très belle expérience, une très belle aventure et j’espère que cela servira de repère pour les années futures", a ajouté le portier tricolore.

>> À lire sur France 24 : "Trop cruel", "Le rêve brisé"... La presse française pleure la défaite des Bleus

Après un mois de compétition, l’heure est au repos pour les Bleus même s’ils se projettent déjà vers leur nouvel objectif. "On va préparer la saison qui arrive très vite dans nos clubs respectifs et puis, dès septembre, on se plongera également dans les qualifications pour le Mondial-2018 en Russie", a indiqué Hugo Lloris.

Pour ses qualifications, l'équipe de France figure dans le groupe A de la zone Euro avec les Pays-Bas, la Suède, la Bulgarie, la Biélorussie et le Luxembourg. Le premier de chaque groupe est qualifié et les huit meilleurs deuxièmes disputeront des barrages en novembre 2017. Sauf surprise, c’est Didier Deschamps qui aura la tâche d’amener la sélection française jusqu’aux phases finales de la Coupe du monde.
 

 

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.