Accéder au contenu principal

Avoir plein d'onglets ouverts en même temps : ce mal résumé en images

Pierre Buttin

Pendant une semaine, tous les jours, Pierre Buttin s’est amusé à faire des captures d’écrans de chaque appli utilisée afin d'en faire des illustrations abstraites. Résultat : le mal de tête éprouvé après une journée devant son écran prend tout son sens.

PUBLICITÉ

Manque de concentration, fatigue, stress et même impulsivité, on ne compte plus les effets néfastes du multitâche sur notre santé.

VOIR AUSSI : Comment appliquer le "droit à la déconnexion" sur son lieu de travail ?

Cette manie qui consiste à réaliser en même temps toujours plus de tâches depuis un ordi ou un smartphone a inspiré l’artiste Pierre Buttin. Comme beaucoup d'entre nous, cet artiste lyonnais de 28 ans passe la majorité de son temps devant un écran. Son projet "Day on a Device" est une forme de représentation en image de son activité numérique.

Interrogé par Mashable FR, Pierre Buttin explique qu'il avait cette "volonté de faire un projet sur ce malaise que l’on peut parfois ressentir lorsque l'on fait trop de choses à la fois ou sur l’irritation qui peut survenir lorsqu’on est trop interrompu".

Tous les jours, pendant une semaine, le jeune homme a réalisé des captures d’écran de son écran à chaque fois qu’il switchait d’applis. Avant de les compiler, quotidiennement dans une seule et même image. Pour ce faire, il a divisé la taille des écrans de son smartphone et de son ordi par le nombre de captures prises la journée afin d'obtenir la dimension des bandes de captures d'écrans à insérer dans l’image finale.

Un grand bordel

"Le premier screenschot de la journée figure en bas de l’image et le dernier en haut. Plus il y a de bandes, plus cela veut dire que j’ai switché d’applis dans la journée", explique Pierre Buttin.

Sur son smartphone comme sur son ordi, l’activité est frénétique, chaotique. Tout est brouillon à l'image de notre productivité souvent en berne à force de multiplier les tâches.

Sur son ordi, le nombre d’applis utilisées retombe en fin de semaine, à compter du jeudi.

Quel avenir pour le multitâche ?

Le projet de Pierre n’a pas vocation à dénoncer le multitâche aujourd’hui mais plutôt à interroger son avenir, comme il l’assure à Mashable FR : "Je me demande si l'expérience fragmentée que nous proposent les produits numériques aujourd'hui va continuer ainsi ou si de nouvelles solutions vont être trouvées".

"Je suis très intéressé par les nouveaux paradigmes technologiques qui pourraient rendre le multitâche plus tolérable comme l'interface utilisateurs conversationnelle qu'augurent les chatbots", ajoute l’artiste.

Quelque chose à ajouter ? Dites-le en commentaire.

Cette page n'est pas disponible.

Il semblerait qu'il y ait une erreur de notre côté et que cette page ne soit pas disponible. Nos équipes vont se pencher sur la question pour résoudre ce problème au plus tôt.