Accéder au contenu principal
Journal de l'Afrique

Burundi : assassinat de l'ex-ministre Hafsa Mossi, membre du parti au pouvoir

Au Soudan du Sud, la confusion règne autour du vice-président Riek Machar qui aurait quitté Juba. Si les combats meurtriers ont poussé de nombreux habitants à l'exode, beaucoup d'entre eux ont déjà quitté le pays ces derniers mois en raison de la crise alimentaire. Nos reporters sont allés à leur rencontre. Au Burundi, Hafsa Mossi, une ancienne ministre proche du parti au pouvoir, a été assassinée à Bujumbura. Et le pasteur Evan Mawarire, leader de la contestation au Zimbabwe, a été libéré.

PUBLICITÉ

Hafsa Mossi, membre du parti au pouvoir CNDD-FDD, a été assassinée, mercredi 13 juillet, près de son domicile à Bujumbura. Mme Mossi avait été successivement ministre de la Communication et porte-parole du gouvernement (2005-2007), puis ministre aux Affaires de la Communauté des États d'Afrique de l'Est (2009-2011). Ancienne journaliste, passée par la télévision nationale (RTNB) et la BBC, Mme Mossi avait aussi été la conseillère en communication du président Pierre Nkurunziza.
 

Cette page n'est pas disponible.

Il semblerait qu'il y ait une erreur de notre côté et que cette page ne soit pas disponible. Nos équipes vont se pencher sur la question pour résoudre ce problème au plus tôt.