Accéder au contenu principal
SYRIE

Le régime syrien estime que la journaliste Marie Colvin est "responsable" de sa mort

Le président syrien Bachar al-Assad lors de l'interview avec la chaîne NBC, le 14 juillet 2016, à Damas, en Syrie.
Le président syrien Bachar al-Assad lors de l'interview avec la chaîne NBC, le 14 juillet 2016, à Damas, en Syrie. SANA, AFP
1 min

Le président syrien Bachar al-Assad a estimé jeudi, dans une interview à la chaîne américaine NBC, que la journaliste américaine Marie Colvin, tuée à Homs dans un bombardement imputé au régime syrien en 2012, était "responsable de sa mort".

Publicité

Le président syrien Bachar al-Assad a estimé que la journaliste américaine Marie Colvin était "responsable" de sa propre mort, dans une interview accordée à NBC et diffusée jeudi 14 juillet.

À la chaîne qui lui demandait si la reporter était "responsable de sa propre mort", Bachar al-Assad a répondu "bien sûr", en précisant qu'elle "était entrée illégalement en Syrie, a travaillé avec les terroristes [les rebelles dans le jargon du régime] (...). Elle est donc responsable de tout ce qu'il lui est arrivé".

La journaliste avait été tuée lors d’un bombardement à Homs, en 2012. Sa famille avait décidé de porter plainte contre le régime syrien, estimant que Mari Colvin avait été délibérément visée et tuée par un tapis de bombes.

Avec AFP

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.