Accéder au contenu principal
Billet retour

Cinquante ans après la Révolution culturelle en Chine

Capture

"La Grande révolution culturelle prolétarienne" avait débuté le 16 mai 1966 avec une déclaration officielle, ouvrant la voie à une décennie qui allait bouleverser de façon radicale le paysage politique chinois. Mao Zedong, président de la république populaire de Chine, avait lancé ce mouvement pour reprendre les rênes du pouvoir. Cinquante après, les survivants restent traumatisés par le chaos et les violentes persécutions.

Publicité

Entre 1966 et 1976, la Chine tout entière est balayée par un vent de terreur. La Révolution Culturelle ravage des familles, anéantit des hommes... et cela au nom du maoïsme. Quiconque critiquait le président Mao Zedong était condamné. Une période devenue pour la plupart des Chinois, un immense tabou. Les horreurs sont passées sous silence et le père de la Révolution culturelle continue d'être célébré comme un héros. 

Mao Zedong est né à Shaoshan, un petit village du sud de la Chine. Plus qu'un site touristique, il s'agit d'un lieu de pèlerinage où il est vénéré comme un saint. Malgré les millions de morts de la Révolution culturelle, la stature du Grand Timonier reste intacte. La propagande communiste reconnaît tout juste quelques maladresses. D'après l'histoire officielle, Mao aurait commis 30 % d'erreur pour 70 % d'actions positives. Un bilan jamais remis en question depuis sa mort en 1976.

Terminée il y a 40 ans, la Révolution culturelle compte encore bons nombre de nostalgiques, comme le prouve une visite par Panjiayuan, le marché dès antiquités de Pékin. On y retrouve tous les symboles de l'époque à commencer par le plus célèbre d'entre eux : le Petit Livre rouge. Cette immense brocante regorge de souvenirs de la Révolution Culturelle. Ils renvoient l'image d'un pays uni où tous les habitants travaillent main dans la main. Pas un mot sur les lynchages ou les exécutions, la Révolution culturelle y est présentée comme un âge d'or.  Sur les étals, un nouveau visage fait son apparition : celui de l'actuel président Xi Jinping, érigé au même rang que le Grand Timonier. Au pouvoir depuis 2013, Xi Jinping est considéré comme le dirigeant chinois le plus puissant depuis Mao Zedong.

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.