Accéder au contenu principal
Découvertes

Cahier de vacances : et si on profitait de cet été pour apprendre à coder, créer une start-up et bidouiller ?

Et si on profitait de l'été pour se mettre au code ?
Et si on profitait de l'été pour se mettre au code ? Fairfax Media / Getty Images

Vous le sentez, ce petit vent tech qui souffle dans vos cheveux ? Non, ce n'est pas la ventilation foireuse de votre vieil ordinateur, mais Mashable FR qui vous a sélectionné trois moyens de bachoter cet été.

Publicité

Pendant que la "révolution numérique" (pour reprendre des termes chers à nos institutions) fait son entrée à l'école et que des fab labs se multiplient dans nos villes, créer une start-up est une aventure qui n'a plus rien à envier à une carrière de médecin ou d'avocat. Douce époque pour les nouvelles technologies !

VOIR AUSSI : La culture "maker": le défi de transformer un état d'esprit en une vraie communauté

Si vous aussi, vous auriez aimé avoir option "code" au collège et une imprimante 3D à la MJC de votre quartier, Mashable FR a quelques bonnes nouvelles pour vous : 1. ce n'est pas parce qu'on a grandi à une ère où la culture maker n'était pas célébrée toutes les semaines à coup de reportages et d'événements grand public qu'il est trop tard pour prendre le train en marche, 2. il existe aujourd'hui plein d'outils drôlement bien fichus pour tous ceux, débutants comme confirmés, qui auraient envie d'acquérir des bases ou d'en consolider d'autres.

Les avantages, on ne les compte plus : c'est gratifiant (d'avoir de nouvelles compétences), c'est agréable (d'apprendre en pouvant compter sur les conseils d'une communauté), c'est inspirant (car apprendre, c'est aussi découvrir l'immensité de ce qu'il reste à apprendre encore).

Voici notre sélection pour passer un été studieux... et revenir avec quelques skills en sus. 

1. Le Mooc d'été gratuit de Polytechnnique et HEC

Les deux grandes écoles HEC et Polytechnique proposent un Mooc de 7 semaines pour apprendre à "créer et développer une start-up technologique". Le programme est entièrement gratuit et aboutit à l'obtention d'un certificat après un examen en ligne. 

VIDEO Créer et développer une startup technologique avec le MOOC HEC Paris et Polytechnique

Débuté le 11 juillet, le Mooc est accessible jusqu'au 29 août, à raison de trois ou quatre heures par semaine. Il promet d'apprendre aux candidats les aspects aussi bien "humains, techniques, commerciaux, environnementaux que financiers" des start-ups. Le programme vise ceux qui ont déjà une idée et ceux qui en cherchent une, mais aussi ceux qui sont simplement curieux de cet univers-là parce qu'ils cherchent à intégrer une jeune entreprise. 

2. Codecademy

Tout le monde ne jure que par elle. Depuis 2011, cette école de code en ligne propose gratuitement aux internautes d'apprendre les concepts et syntaxes de base pour les langages de programmation les plus populaires. L'HTML et le CSS pour pouvoir créer son propre site Internet, le Javascript pour faire des sites Internet interactifs ou des jeux ou encore le Python pour développer des applications Web.

Avec plus de 16 millions d'utilisateurs inscrits, Codecademy est une véritable référence en matière d'apprentissage de la programmation informatique. Très bien faite, l'interface particulièrement ergonomique permet de visualiser en deux parties sur l'écran, à la fois les lignes de code et le résultat qu'elles donnent. 

Depuis 2014, une version française du site existe. 

Pour le moment, nombreux sont les commentateurs à s'interroger sur le modèle économique de cette start-up, qui ne demande pas un seul centime à ses "étudiants". Mais à l'heure où nous écrivons, Codecademy vient de lever 30 millions de dollars grâce au groupe de presse Naspers.

Nul doute qu'il faut prédire un bel avenir à ce projet né sur les bancs de Columbia, dans la tête de deux jeunes qui ont réalisé "qu'un nombre croissant d'employeurs demandent à leurs salariés de savoir coder". 

3. Fabriquer un drone

Quelle meilleure façon d'apprendre que de se lancer dans un défi manuel, par exemple celui de se construire un drone pour la rentrée ? Le site Mondrone.net permet notamment de construire un nano racer 130 mm pour le vol FPV indoor/outdoor, un mini tricoptère ou encore un drone de course.

Sur la Toile, nombreux sont les internautes à avoir acheté le kit ci-dessus afin de monter leur propre drone. Allez, ça vous fera toujours marrer de le ressortir à la fin de l'été, pour les derniers barbecues de la saison. 

 Quelque chose à ajouter ? Dites-le en commentaire.

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.