Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

La fin des sanctions contre l'Erythrée

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Mais qu'est ce que ça veut dire "mettre le bololo" ?

En savoir plus

LE DÉBAT

Brexit : divorce à l'amiable avec Bruxelles ?

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"8, avenue Lénine" : le parcours du combattant d'une femme rom en France

En savoir plus

FOCUS

La minorité arménienne de Syrie se reconstruit à Erevan

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Un juge à la Cour suprême incite les Américains à s'investir dans la vie publique

En savoir plus

EXPRESS ORIENT

Yémen : la guerre décryptée

En savoir plus

FACE À FACE

Le mouvement des "gilets jaunes", entre grogne civile et récupération politique

En savoir plus

L’invité du jour

Titouan Lamazou : "Aller à la rencontre de l'infinie diversité de l'humanité"

En savoir plus

FRANCE

Attentat de Nice: une minute de silence en France, en hommage aux victimes

© ANNE-CHRISTINE POUJOULAT AFP | La promenade des Anglais à Nice, samedi 16 juillet.

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 18/07/2016

Une minute de silence a été observée, lundi, à midi, dans toute la France, pour rendre hommage aux victimes de l’attentat de Nice qui a fait 84 victimes, le 14 juillet, sur la Promenade des Anglais.

Le temps s'est figé, lundi 18 juillet, à midi, partout en France, et particulièrement sur la Promenade des Anglais à Nice, pour une minute de silence en hommage aux victimes de l'attentat du 14-Juillet.

Avant la minute de silence, que François Hollande a suivi au ministère de l'Intérieur, le chef de l'État avait présidé un troisième Conseil de défense et de sécurité à l'Élysée depuis l'attentat, qui a fait 84 morts, dont 10 enfants et adolescents, et plus de 300 blessés. Selon le minsitre de l'Intérieur, Bernard Cazeneuve, 58 personnes étaient encore hospitalisées lundi matin dont 29 sont en réanimation.

À Nice, ce moment de recueillement a été observé au monument du Centenaire, sur la Promenade des Anglais, où des "moyens exceptionnels supplémentaires" ont été mobilisés pour la sécurité. Le Premier ministre, Manuel Valls, ainsi que la ministre de la Santé, Marisol Touraine, et Juliette Méadel, la secrétaire d'État chargée de l'Aide aux victimes étaient attendus sur place.

La célèbre avenue devrait ensuite être totalement rouverte.

L'enquête concernant Mohamed Lahouaiej Bouhlel a quant à elle progressé sur la recherche de possibles complicités et sur sa personnalité.

>> À lire sur France 24 : "Attentat de Nice : les liens entre le tueur et l'EI 'pour l'instant ne sont pas établis'"

---------------------------------------------------------------------------------------

Voici la liste provisoire des victimes identifiées par l'AFP ce lundi 18 juillet :

- David Bonnet, 44 ans, pisciculteur.

- Laura B., 13 ans et demi, de Nice.

- Linda Casanova Siccardi, 54 ans, inspectrice des douanes suisse.

- Fatima Charrihi, Marocaine de 62 ans vivant à Nice.

- Igor Chelechko, 47 ans, Belge, d'origine russe. Ancien militaire de l'armée soviétique

- Magdalena et Marzena Chrzanowska, 21 et 20 ans, deux soeurs de nationalité polonaise.

- Sean Copeland, 51 ans, touriste américain, salarié d'une société informatique.

- Yanis C., 4 ans.

- Roman Ekmaliyan, 56 ans. Homme d'affaires géorgien d'origine arménienne.

- Christine Fabry, 67 ans, et son compagnon Hugues Mismack, 49 ans.

- Timothé Fournier, 27 ans, buraliste à Paris.

- Emmanuel Grout, 48 ans, commissaire de police.

- Mehdi H., 12 ans.

- Kayla, 6 ans, Suisse d'origine brésilienne.

- Olfa Bent Souayah Khalfallah, jeune tunisienne née en 1985, installée à Lyon.

- Bilal Labaoui, 25 ans, Tunisien.

- Robert Marchand, 60 ans, était président et entraîneur du club d'athlétisme de Marcigny en Saône-et-Loire, dont il était originaire.

- Natalia Otto, 57 ans, enseignante Kazakhe d'origine russe résidant en Belgique.

- Lyubov Panchenko, 59 ans, sa fille Marina Panchenko, 33 ans, originaires de Pavlodar au Kazakhstan, et sa petite-fille Silvia, 2 ans et demi, née en France.

- Michaël Pellegrini, 28 ans, professeur d'économie au lycée privé des Récollets, à Longwy (Meurthe-et-Moselle).

Lors du drame, le jeune homme se trouvait avec six membres de sa famille, dont cinq sont décédés. Parmi eux : sa mère, Véronique Lyon, assistante maternelle de 55 ans, et ses grands parents maternels, François et Christiane Locatelli, 82 et 78 ans.

Les deux dernières victimes, Gisèle et Germain Lyon, sont les beaux-parents de Véronique, âgés de 68 et 63 ans,

- Mino Razafitrimo, 31 ans, assistante de direction.

- Zahia Rahmouni, 70 ans, retraitée algérienne.

- Viktoria Savtchenko, 20 ans, touriste russe.

- Laurence Tavet, 49 ans. Cette Française a été tuée avec ses deux petits-enfants, dont Yanis, 7 ans, venus lui rendre visite pour les vacances, a indiqué le ministère algérien des Affaires étrangères.

- Mohamed Toukabri, quinquagénaire tunisien, il travaillait comme mécanicien à Nice.

- Amie V., 12 ans,

- Nicolas Leslie, 20 ans, étudiant américain.

Avec AFP

Première publication : 18/07/2016

  • FRANCE

    Attentat de Nice : sept personnes en garde à vue dans le cadre de l'enquête

    En savoir plus

  • FRANCE

    Attentat de Nice : le parcours chaotique de Lahouaiej Bouhlel

    En savoir plus

  • ATTENTAT DE NICE

    Attentat de Nice : les liens entre le tueur et l'EI "pour l'instant ne sont pas établis"

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)