Accéder au contenu principal

Jérôme Jarre lance l’initiative #LoveArmy pour "redonner le sourire à la France" après l’attentat de Nice

Après l'attentat de Nice, Jérôme Jarre veut "redonner le sourire" à la France avec sa #LoveArmy.
Après l'attentat de Nice, Jérôme Jarre veut "redonner le sourire" à la France avec sa #LoveArmy. Instagram Jérôme Jarre

Après l'attentat de Nice, la star des réseaux sociaux Jérôme Jarre a lancé le projet "Love Army" pour redonner espoir et mettre des sourires sur les visages des Français.

PUBLICITÉ

Lorsqu’un terroriste a foncé sur la foule de la promenade des Anglais à Nice en plein feu d’artifice, tuant 84 personnes, Jérôme Jarre était à l’autre bout du monde aux Philippines. Mais après avoir "compris l’ampleur de cet attentat" au réveil, le jeune Français et star des réseaux sociaux avait "la tête et le cœur à Paris", confie-t-il à Mashable FR. Le corps devait suivre.

VOIR AUSSI : Attaque de Nice: bâtiments illuminés et drapeaux en berne en soutien à la France

Juste avant d’embarquer vers Paris samedi, Jérôme Jarre enregistre une vidéo depuis l’aéroport où il lance un "appel à tous ceux qui veulent encore y croire", relayé plus de 14 000 fois en 48 heures. L’objectif ? Inciter les Français à diffuser de l’amour autour d’eux. "Après un attentat, le plus gros danger pour les 60 millions de survivants, c’est de tomber dans la morosité et la peur des autres", raconte Jérôme Jarre, éternel optimiste aux millions de fans sur Vine, Twitter ou Snapchat.

Chacun est donc invité à faire une bonne action et à se filmer à l’aide de son smartphone. Ces signes d’espoir et de solidarité – rassemblés sous le hastag #LoveArmy – peuvent prendre n’importe quelle forme : "Faire sourire un inconnu, parler à un étranger, jouer de la musique ou danser dans la rue…" Tant que cela permettra de "redonner le sourire à la personne qui regardera la vidéo".

Ce projet, Jérôme Jarre l’avait imaginé après les attentats de Paris en novembre dernier mais bloqué à une conférence à l’étranger pendant plusieurs jours, il n’avait jamais pu le mettre en place. Cette fois, il compte bien aider à "redonner le sourire à la France". Tous les soirs dès mardi, le jeune homme diffusera un "20 h du bonheur" ou "20 h de la positivité" à ses quelque 1,2 million d’abonnés sur Twitter.

Son JT du bonheur, il le voit comme un média alternatif contre la morosité ambiante. "Les médias, pas seulement français, se concentrent sur les événements qui font peur. Rien que la musique d’intro du JT de TF1, elle est stressante. L’habillage tout en rouge de CNN, c’est pareil. Ils essaient de tenir leurs audiences par la peur et le stress, mais ne se rendent pas compte des conséquences et des peurs qu’ils créent dans la vie des gens", assure Jérôme Jarre. Avec sa #LoveArmy, le garçon entend inverser la tendance, et noyer dans l’espoir et la bonne humeur les messages pro-haine qu’il reçoit en nombre.

Quelque chose à ajouter ? Dites-le en commentaire.

Cette page n'est pas disponible.

Il semblerait qu'il y ait une erreur de notre côté et que cette page ne soit pas disponible. Nos équipes vont se pencher sur la question pour résoudre ce problème au plus tôt.