Accéder au contenu principal

Quand Melania Trump reprend mot pour mot des déclarations de Michelle Obama

Lors de la convention républicaine de Cleveland, le candidat Donal trump a laissé la parole à sa femme Melania... à ses risques et périls.
Lors de la convention républicaine de Cleveland, le candidat Donal trump a laissé la parole à sa femme Melania... à ses risques et périls. Robyn Beck, AFP

Le discours de l’épouse de Donald Trump, Melania, pour la convention républicaine de Cleveland, présente d'étranges similitudes avec les mots prononcés par l'épouse du président américain, Michelle Obama, lors de la convention démocrate de 2008.

PUBLICITÉ

La polémique enfle déjà. Montée sur scène lundi 18 juillet lors de la convention républicaine pour soutenir la candidature de son époux, Melania Trump est accusée d'avoir plagié des passages d'un discours de Michelle Obama, prononcée en 2008.

>> À lire sur France 24 : "À Cleveland, Melania Trump tente d'adoucir l'image de son mari"

"Mes parents m'ont inculqué les valeurs selon lesquelles il faut travailler dur pour obtenir ce que l'on attend de la vie, qu'une parole est un engagement, que l'on fait ce que l'on dit, que l'on tient sa promesse et que l'on traite les gens avec respect", a déclaré Melania Trump.

"Ils m'ont appris à afficher les valeurs et la morale dans ma vie de tous les jours. C'est la leçon que je transmettrai à notre fils", a-t-elle ajouté. "Et nous devons transmettre ces leçons aux nombreuses générations qui viennent parce que nous voulons que nos enfants sachent que dans cette nation, la seule limite qui s'impose à la réussite est celle de la force de leurs rêves et leur volonté de faire en sorte qu'ils se réalisent".

Ce sont ces quelques paragraphes, tirés de l'intervention d'environ un quart d'heure, qui présentent d'étranges similitudes avec le discours de Michelle Obama, prononcée lors de l'investiture de son époux, Barack Obama. Tellement similaires que Melania a reconnu à la NBC qu'elle avait écrit son discours "avec un peu d'aide". Sans faire toutefois mention de Michelle Obama.

Le discours était largement destiné à humaniser le milliardaire controversé, aux propos parfois incendiaires. Melania Trump, de 24 ans la cadette de Donald Trump, était jusqu'à présent restée discrète dans la campagne, préférant se consacrer à l'éducation de leur fils Barron, 10 ans, dans leur triplex de la Trump Tower sur la Ve avenue à New York.

Avec AFP et Reuters

Cette page n'est pas disponible.

Il semblerait qu'il y ait une erreur de notre côté et que cette page ne soit pas disponible. Nos équipes vont se pencher sur la question pour résoudre ce problème au plus tôt.