Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Guinée : Cellou Dalein Diallo chef de l'opposition est l'invité du Journal de l'Afrique

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Royaume-Uni - Brexit : Quelles issues pour Theresa May et le Royaume-Uni ?

En savoir plus

LE PARIS DES ARTS

Le Paris des Arts de Yarol Poupaud

En savoir plus

#ActuElles

Des employées enceintes harcelées au Japon

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Projet d'accord sur le Brexit : Theresa May, une première ministre bien isolée

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

L'avenir incertain de la démocratie libérale

En savoir plus

VOUS ÊTES ICI

Dans le nord, sur la route de l’Art déco

En savoir plus

TECH 24

Audrey Tang, la hackeuse taïwanaise devenue ministre

En savoir plus

FOCUS

Allemagne : "Nouvelle droite", vieilles idées ?

En savoir plus

Sports

JO de Rio : coup de filet antiterroriste dans neuf États du Brésil

© Christophe Simon, AFP | Des militaires brésiliens patrouillent près du site carioca où auront lieu les épreuves de voile.

Vidéo par FRANCE 24

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 22/07/2016

La police brésilienne a arrêté 10 membres d'un groupe de jeunes qui planifiait des attaques terroristes pendant les Jeux olympiques de Rio. Les suspects avaient juré loyauté à l'organisation État islamique.

Une dizaine de personnes ont été arrêtées jeudi 21 juillet par la police fédérale brésilienne qui les soupçonne d'appartenir à une cellule proche de l'organisation État islamique. Ils auraient, selon la police, planifié des attentats pendant les Jeux olympiques de Rio qui débutent le 5 août prochain.

Selon le ministre de la justice Alexandre Moraes, des opérations antiterroristes ont été menées dans neuf États et ont visé des membres d'un groupe qui n'avaient aucun contact physique entre eux. "Ils communiquaient entre eux par WhatsApp et Telegram et seulement deux se connaissaient avant. Le leader est de l'État du Parana [sud du Brésil]", a indiqué le ministre, parlant d'une "cellule très amateur".

Certains des suspects, qui étaient surveillés depuis avril et qui sont tous de nationalité brésilienne, avaient juré loyauté à l'organisation État islamique. L'une des personnes arrêtées a tenté de se procurer un fusil d'assaut AK-47, a ajouté Alexandre Moraes. Selon le ministre, aucune cible spécifique n'a à ce stade été identifiée.

La présidence brésilienne a fait savoir dans un communiqué que le président par intérim, Michel Temer avait convoqué un conseil de sécurité.

Avec AFP et Reuters

Première publication : 21/07/2016

  • BRÉSIL

    JO-2016 : l'État de Rio se déclare en faillite temporaire pour financer les Jeux

    En savoir plus

  • SANTÉ

    Virus Zika : le Brésil refuse de céder à la panique à six mois des JO de Rio

    En savoir plus

  • TERRORISME

    JO-2016 : le Brésil renforce la sécurité, les athlètes français au cœur des inquiétudes

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)