Accéder au contenu principal

Un jeune homme arrêté pour complicité tacite à Munich

Des personnes rendent hommage aux victimes de la fusillade de Munich, dimanche 24 juillet 2016, devant le centre commercial où a eu lieu la tuerie.
Des personnes rendent hommage aux victimes de la fusillade de Munich, dimanche 24 juillet 2016, devant le centre commercial où a eu lieu la tuerie. Sven Hoppe / dpa / AFP

La police allemande a annoncé avoir interpellé dimanche soir un adolescent afghan de 16 ans, ami de l'auteur de la sanglante tuerie commise à Munich et soupçonné de non dénonciation de crime.

Publicité

L'enquête avance à Munich. La police allemande a annoncé, dimanche 24 juillet, l'arrestation d'un ami de l'auteur de la fusillade qui a fait 9 morts et 35 blessés. Celui-ci est soupçonné d'avoir été au courant des intentions du tueur et de ne pas avoir alerté les autorités.

Le jeune homme interpellé, un Afghan âgé de 16 ans, aurait également pu jouer un rôle dans la création d'une page Facebook invitant les internautes à se rassembler près de la gare centrale de Munich, a indiqué la police dans un communiqué.

L'auteur de la fusillade avait créé une page Facebook proposant un repas gratuit dans un fast-food, où il s'est rendu et a abattu ses premières victimes.

L'adolescent arrêté est soupçonné de "complicité tacite" dans la fusillade de vendredi soir.

Hommage aux victimes

Plusieurs centaines de personnes se sont par ailleurs réunies dimanche soir à Munich pour rendre hommage aux victimes du jeune forcené.

Ce rassemblement était organisé sur les lieux de la tuerie, aux abord de l'un des plus grands centres commerciaux de cette ville du sud de l'Allemagne. Une chapelle ardente a été dressée, où brillaient de nombreuses bougies et où avaient été déposées des fleurs.

Pour visualiser correctement les images sur votre mobile ou tablette, cliquez ici.

Certains des Munichois présents, dont de nombreuses familles avec enfants, pleuraient. D'autres se tenaient dans les bras ou priaient pour les victimes, des adolescents ou de jeunes adultes pour la plupart.

En parallèle, une messe a été célébrée par le président de la Conférence épiscopale allemande, le cardinal Reinhard Marx, en la cathédrale Notre-Dame de Munich en mémoire des disparus et en signe de soutien aux familles

Avec AFP et Reuters

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.