Accéder au contenu principal
CYCLISME

Tour de France-2016 : Froome sacré pour la 3e fois, Greipel vainqueur sur les Champs

Chris Froome, vainqueur de l'édition 2016 du Tour de France.
Chris Froome, vainqueur de l'édition 2016 du Tour de France. Kenzo Tribouillard, AFP
|
Vidéo par : Florent RODO
2 min

Après 2013 et 2015, le Britannique Chris Froome (Team Sky) a remporté son 3e Tour de France, devançant le Français Romain Bardet (AG2R) et le Colombien Nairo Quintana (Movistar). Andre Greipel (Lotto-Soudal), lui, s'est imposé sur les Champs-Élysées.

Publicité

envoyé spécial France 24 sur les Champs-Élysées (Paris)

Et de trois pour Chris Froome ! Le leader britannique de la Team Sky a remporté, dimanche 24 juillet, la 103e édition du Tour de France, son troisième succès sur la Grande Boucle. Il rejoint donc Philippe Thys, Louison Bobet et Greg LeMond, légendes du vélo, au rang des triples vainqueurs de la reine des courses cyclistes.

Froome, qui a totalement dominé ce Tour 2016, aura désormais en ligne de mire le record de cinq victoires, co-détenu par les Français Jacques Anquetil et Bernard Hinault, le Belge Eddy Merckx et l'Espagnol Miguel Indurain.

Sans surprise, le maillot jaune que Froome porte sur ses épaules depuis la huitième étape du Tour ne lui a donc pas été dérobé entre Chantilly et Paris, où il est resté bien au chaud dans un peloton arrivé groupé sur les Champs-Élysées. L'arrivée mythique du Tour s'est une nouvelle fois jouée au sprint, un exercice qui a souri à l'Allemand André Greipel. Une victoire de prestige pour l'équilibriste de la Lotto-Soudal, qui a remporté sa 11e victoire sur le Tour, la deuxième consécutive sur la plus belle avenue du monde.

Au classement général, aucun bouleversement donc. Le Français Romain Bardet (AG2R) a conforté sa deuxième place (+ 4'05''), juste devant le Colombien Nairo Quintana (Movistar), troisième (+ 4'21''). Le petit grimpeur sud-américain devance le Britannique Adam Yates (Orica), quatrième (+ 4'42''), et vainqueur du classement des meilleurs jeunes.

Le maillot vert décerné au meilleur sprinter du Tour a été porté à Paris par le Slovaque Peter Sagan (Tinkoff), qui a décroché sa cinquième tunique consécutive. Une performance qui le place à une longueur de l'Allemand Erik Zabel, à seulement 26 ans. Le Polonais Rafal Majka (Tinkoff) a pour sa part endossé le maillot à pois rouges sur les Champs, récompense attribuée au meilleur grimpeur du Tour.

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.