Accéder au contenu principal

Allemagne : l'auteur de l'explosion à Ansbach avait "fait allégeance" à l'EI

La police scientifique allemande, lundi 25 juillet 2016, sur la scène de crime à Ansbach, où un réfugié syrien s'est fait exploser le 24 juillet dans la soirée.
La police scientifique allemande, lundi 25 juillet 2016, sur la scène de crime à Ansbach, où un réfugié syrien s'est fait exploser le 24 juillet dans la soirée. Daniel Karmann, AFP

Le ministre bavarois de l'Intérieur a annoncé lundi que l'auteur de l'attentat d'Ansbach, ville du sud de l'Allemagne, avait, dans une vidéo contenue dans son téléphone portable, "fait allégeance" à l'EI, qui a par ailleurs revendiqué l'attaque.

PUBLICITÉ

Le Syrien qui s'est fait exploser dimanche soir près d'un festival de musique à Ansbach, dans le sud de l'Allemagne, avait "fait allégeance" à l’organisation de l’État islamique (EI), d'après une vidéo retrouvée sur son téléphone portable, a annoncé, lundi 25 juillet, le ministre bavarois de l'Intérieur. L'organisation jihadiste a, peu de temps après, revendiqué l'attentat.

"Il a explicitement annoncé [agir] au nom d'Allah, a fait allégeance [au chef de l’EI], Abou Bakr al-Bagdadi [...] et annoncé expressément une vengeance contre les Allemands qui se mettent en travers de la voie de l'islam", a déclaré Joachim Hermann, s'appuyant sur une première traduction de cette vidéo en arabe, au lendemain de cet attentat à la bombe qui a fait 15 blessés et tué son auteur.

Le groupe jihadiste a pour sa part affirmé que l'auteur de l'attentat "répondait aux appels à prendre pour cible les États de la coalition qui combattent l'État islamique" en Irak et en Syrie, désignant le terroriste d'Ansbach comme étant l'un de ses "soldats", selon l'agence Amaq, un organe de propagande de l'organisation extrémiste.

Par ailleurs, l'Allemagne va augmenter la présence des forces de police dans les aéroports et les gares ferroviaires tout en ordonnant des contrôles et des fouilles aléatoires dans les zones proches des frontières du pays, a déclaré lundi Thomas de Maizière, le ministre allemand de l'Intérieur.

"Un renforcement de la présence policière dans les lieux publics"

Le gouvernement réagit ainsi à une série d'attaques meurtrières intervenues ces derniers jours dans le pays, avec notamment neuf personnes tuées par un tireur vendredi à Munich et une explosion à Ansbach.

"Ce qui semble particulièrement important à mes yeux en ce moment, c'est un renforcement de la présence policière dans les lieux publics", a dit à Berlin Thomas de Maizière lors d'une conférence de presse.

"De ce fait, j'ai ordonné à la police fédérale qu'elle augmente de manière visible sa présence dans les aéroports et les gares ferroviaires et qu'elle procède à des contrôles aléatoires, pas visibles mais très efficaces, dans des zones frontalières."

Avec AFP

Cette page n'est pas disponible.

Il semblerait qu'il y ait une erreur de notre côté et que cette page ne soit pas disponible. Nos équipes vont se pencher sur la question pour résoudre ce problème au plus tôt.