Accéder au contenu principal

Un prêtre assassiné lors d'une attaque dans une église en Normandie

Deux hommes armés d'armes blanches se sont retranchés, mardi matin, dans une église de Saint-Étienne-du-Rouvray avec des otages.
Deux hommes armés d'armes blanches se sont retranchés, mardi matin, dans une église de Saint-Étienne-du-Rouvray avec des otages. Google Maps

Une prise d'otages a eu lieu, mardi matin, dans une église de Saint-Étienne-du-Rouvray, en Seine-Maritime, près de Rouen. Les agresseurs, qui ont assassiné le prêtre à l'arme blanche, ont été abattus. Les motivations restent pour l'heure inconnues.

PUBLICITÉ

Deux hommes armés de couteaux se sont retranchés, mardi 26 juillet, au matin, dans une église de Seine-Maritime (Normandie) avec plusieurs otages, a-t-on appris de source policière. Le prêtre a été assassiné et une femme gravement blessée parmi les quatre à six otages présents dans cette église, située à Saint-Étienne-du-Rouvray, près de Rouen.

L'assaut a été de courte durée, et les deux preneurs d'otages ont été "neutralisés", selon un porte-parole du minisitère de l'Intérieur.

Pour voir les images et vidéos sur vos tablettes et mobiles, cliquez ici.

Selon le correspondant de France 3 Jean-Marc Pitte, présent sur place, le prêtre a été assassiné et une femme gravement blessée. Les agresseurs étaient en possession d'armes blanches. Ils ont été abattus par la police.

Le président François Hollande et le ministre de l'Intérieur Bernard Cazeneuve se rendent sur place.

Lors d'une attaque aux motivations encore inconnues, deux hommes sont entrés dans l'église de Saint-Étienne-du-Rouvray et ont pris les personnes présentes en otages, durant la messe du matin. C'est une religieuse ayant pu  s'échapper qui a donné l'alerte en appelant la police, suscitant l'intervention rapide de la BRI (Brigade de recherche et d'intervention) et du Raid. Le prêtre a été éxécuté par les deux preneurs d'otage, avant qu'ils ne tentent de prendre la fuite et se fassent éxécuter en sortant de l'édifice. Une opération de déminage est en cours autour et à l'intérieur du monument.

La section antiterroriste du parquet de Paris s'est saisie de l'enquête, a indiqué le parquet. L'enquête a été confié à la sous-direction antiterroriste (SDAT) et à la direction générale de la sécurité intérieure (DGSI), a-t-on précisé de même source.

Prise d'otages dans une église : "Une opération de déminage est en cours"


Avec AFP et Reuters.

 

Cette page n'est pas disponible.

Il semblerait qu'il y ait une erreur de notre côté et que cette page ne soit pas disponible. Nos équipes vont se pencher sur la question pour résoudre ce problème au plus tôt.