Accéder au contenu principal

Donald Trump n'a finalement pas répondu à "n'importe quoi" sur Reddit, merci les modérateurs

Gage Skidmore/Flickr

Donald Trump, candidat républicain à la présidentielle américaine, a répondu aux questions des internautes hier soir sur Reddit. Des échanges édulcorés, et surtout des questions triées sur le volet, grâce au zèle des modérateurs du site.

Publicité

Bah alors Donald ? Où est passée ta verve, ton sens de la formule ? As-tu perdu l'inspiration pour tes insultes plus inventives les unes que les autres ?

C'est qu'on se serait presque ennuyés, mardi 27 juillet au soir, devant ta session de questions-réponses sur Reddit. Tu avais promis que tu répondrais à n'importe quoi, car c'est un peu le principe d'un AMA ("ask me anything") sur ce forum.

VOIR AUSSI : Des artistes américains taclent les politiques qui volent leurs chansons

Ce qu'on n'avait pas prévu, c'est que tu répondrais en fait à "n'importe quoi... après modération zélée de mes dévoués redditors". D'après un commentaire de l'un d'entre eux, plus de 2 200 personnes auraient été bannies de la session.

Bon, pour être honnête, certains petits plaisantins n'étaient là que pour t'embêter. Leurs commentaires détournaient la conversation et ne servaient pas vraiment à élever le débat.

Celui-là qui te demandait de confirmer ou nier la rumeur selon laquelle, pour réduire tes dépenses personnelles, tu t'essuierais avec tes propres mains après chaque passage aux toilettes, a effectivement été banni. Et même si on aurait adoré lire ta réponse, on comprend le manque d'humour et de patience de tes modérateurs.

Plus dérangeant, la suppression de ces commentaires qui n'avaient rien fait de mal – à part, peut-être, poser des questions auxquelles tu n'avais pas l'intention de répondre.

En effet, tu as refusé en mai 2016 de rendre publique ta déclaration de revenus. C'est une tradition pour qui veut entrer à la Maison Blanche, et tu es le premier en 40 ans à avoir dédaigné te prêter au jeu. Forcément les gens se posent des questions.

Mais les utilisateurs bannis ne postaient pas seulement des questions délicates ou des plaisanteries de mauvais goût. Certains ont même posé de bonnes questions, très intéressantes. Comme cet utilisateur qui s'est intéressé à la religion, à la séparation entre l'Église et l'État, à comment tu comptais séduire les électeurs athées. Ou comme Milo Yiannopoulos (journaliste néo-conservateur et pro-Trump, récemment banni de Twitter pour avoir encouragé une campagne de harcèlement contre une actrice afro-américaine), qui t'a posé une complexe – mais passionnante – question sur la neutralité du net.

N'ayant pas déterminé à l'avance une charte de modération, ni les sujets qui seraient abordé sur le forum (c'est un "ask me anything", cela semble donc normal), les internautes se demandent selon quels critères leurs commentaires ont été épargnés ou cruellement supprimés par les modérateurs. Certains supposent que cette session n'était destiné qu'aux supporters de Donald Trump, et qu'aucune critique ou question un peu sournoise n'était tolérée.

On ne sait pas s'il faut se réjouir d'avoir assisté à une séance aussi plate et ennuyeuse, mais où Trump a au moins eu le mérite de n'insulter personne, ou regretter que le candidat républicain n'ait pas fait de nouvelle sortie sur ses opposants politiques, l'argent, les immigrés, les musulmans, les femmes... S'il lui reste encore quelqu'un à insulter.

Quelque chose à ajouter ? Dites-le en commentaire.

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.