RELIGION

Le pape nomme une commission sur le diaconat féminin dans l'Église

Le pape François lors des JMJ, en Pologne, le 30 juillet 2016.
Le pape François lors des JMJ, en Pologne, le 30 juillet 2016. Filippo Monteforte, AFP

Le pape François a donner son accord, mardi, pour mettre sur pied une commission spéciale chargée de clarifier la question du diaconat féminin au sein de l'Église catholique. Elle sera composée de 13 membres, dont la moitié de femmes.

Publicité

Le pape François a nommé, mardi 2 août, une commission d'étude sur le rôle des femmes diacres dans l'histoire. Ce n’est pas la première fois que le Saint-Siège est invité à répondre à cette question. En 2006, le pape Benoît XVI évoquait "un service ministériel confié aux femmes", explique La Croix.

Dans l'Église catholique, les diacres sont des hommes ordonnés pour prononcer le sermon à la messe, célébrer baptêmes, mariages et funérailles, mais qui ne peuvent pas dire la messe : il faut un prêtre pour célébrer l'eucharistie, de même que pour confesser les fidèles. "La question est donc de savoir si, en permettant à des femmes d’accéder à ce ministère diaconal, on va aider à clarifier, ou au contraire compliquer la place des diacres permanents", précise encore La Croix.

>> À lire sur France 24 : "Aux JMJ, le pape François exhorte les jeunes à accueillir des réfugiés"

La création de cette commission s’inscrit dans une démarche d'ouverture historique. Elle sera composée de 13 membres dont six femmes, et sera chargée, selon le Vatican, d'examiner le rôle des femmes qui ont occupé ces fonctions aux "premiers temps de l'Église", même si certains en attendent aussi des recommandations sur la manière de donner plus de responsabilités aux femmes aujourd'hui.

"Le 12 mai, au cours de la rencontre avec les participants à l'Assemblée Plénière des supérieures générales, le Saint-Père avait exprimé l'intention d'instituer une commission officielle pour étudier la question du diaconat des femmes, surtout aux premiers temps de l'Église", a expliqué le communiqué du Vatican.

"Après une prière intense et une mure réflexion, sa Sainteté a décidé d'instituer la commission d'étude sur le [sujet]", a ajouté le Vatican avant de présenter la liste des membres, prêtres, religieuses et professeurs d'université.

Avec AFP

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine