Découvertes

La Chine a vraiment construit le "Transit Elevated Bus", capable d'enjamber les files de voitures

Le "Transit Elevated Bus" s'apprête à mettre fin aux bouchons.
Le "Transit Elevated Bus" s'apprête à mettre fin aux bouchons. CCTV News, Facebook
3 mn

Le bus du futur arrive. Une entreprise chinoise a construit un véhicule de transport collectif capable d'enjamber le trafic. Le premier test a eu lieu à Qinhuangdao dans le nord-est du pays, mardi 2 août.

Publicité

En mai, une entreprise présentait à Pékin un projet novateur : le "Transit Elevated Bus" (TEB), un véhicule de transport public capable de faire fi du trafic et des bouchons en passant tranquillement au-dessus des voitures. Nous avions été emballés par ce projet de bus magique.

VOIR AUSSI : En Chine, la fin des bouchons est proche grâce à ce bus qui "enjambe" les voitures

Si le concept était prometteur, on aurait pu penser qu'il serait difficile à concrétiser. Mais la société Shenzhen Huashi Future Parking Equipment n'était pas de cet avis. 

L'agence de presse officielle chinoise Xinhua annonce qu'un prototype a été construit et testé à Qinhuangdao, dans la province de Hebei, au nord-ouest du pays. Les premiers essais grandeur nature ont été menés mardi 2 août. La Télévision centrale de Chine (CCTV) en a diffusé les images (voir plus haut) et de nombreuses photos et vidéos de la présentation et des tests du véhicule sont disponibles sur cette page Web.

Pour l'instant, ce bus (quasi) magique fait 22 mètres de long, 7,8 mètres de large, 4,8 mètres de haut et est capable de transporter 300 passagers. Selon ses concepteurs, la version finale (rallongée) du TEB devrait pouvoir accueillir 1 200 voyageurs simultanément, tout en coûtant 5 fois moins cher à fabriquer qu'un métro. Sa vitesse maximale serait de 60 km/h.

Le "Transit Elevated Bus" semble passioner les foules et les gouvernements. Xinhua affirme que le Brésil, l'Indonésie, l'Inde et même la France auraient contacté la Chine pour développer un projet similaire sur leur propre territoire.

Quelque chose à ajouter ? Dites-le en commentaire.

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine