Découvertes

Des designers américains veulent construire un mur de sacs de sable devant la Trump Tower à New York

La Trump Tower sur la 725e avenue à New York.
La Trump Tower sur la 725e avenue à New York. he Edge Digital Photography, Getty images

Pour protester contre le discours haineux du candidat républicain, David Haggerty et James Cazzoli collectent des fonds pour bâtir un mur en sac de sable le 30 août, en face de la Trump Tower à New York, lieu emblématique du milliardaire.

Publicité

"Comment faire quelque chose de vraiment grand pour participer à une des élections les plus controversées de l’histoire ?" C’est par cette question posée par David Haggerty au hasard d’un dîner avec son ami James Cazoli, que tout a commencé.

VOIR AUSSI : Cette parodie japonaise d'une pub pro-Trump est une vraie œuvre d'art

Lassés d'entendre Donald Trump débiter ses discours toujours plus borderline, les deux designers américains avaient envie de manifester leur désapprobation. Avec l’aide de deux amis, ils ont mûri un projet bien particulier : prendre le candidat républicain, qui appelle à la construction d’un mur à la frontière mexicaine, au pied de la lettre, en bâtissant un mur en face d’un des bâtiments symboliques de la fortune du milliardaire – la Trump Tower, située à New York.

Un mur de 60 mètres de longueur

Pour financer leur construction qui s’étendra sur 60 mètres et promouvoir leur campagne anti-Trump, ils ont lancé un crowdfunding sur le site Indiegogo.

Dons reversés à la lutte contre les discriminations

 

Pour 10 dollars, chaque donateur contribuera ainsi à l’achat d’un sac de sable. Pour 50 dollars, chacun aura l’opportunité d’apparaître dans une vidéo YouTube réalisée par les designers dans laquelle il pourra s’adresser directement à Donald Trump.

Les dons récoltés seront entièrement reversés à une association qui lutte contre les discriminations.

"Nous souhaitons lancer le débat pour rappeler aux gens que cette élection signifie bien plus qu’un combat entre républicains et démocrates", expliquent David Haggerty et James Cazzoli. "Avec ce scrutin, nous déciderons du modèle à offrir à notre jeunesse. Nous déterminerons si la diversité doit être célébrée ou au contraire inspirer la peur."

Quelque chose à ajouter ? Dites-le en commentaire.

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine