Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE GROS MOT DE L'ÉCO

Cotisations sociales : la machine à redistribuer

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Guinée : Cellou Dalein Diallo chef de l'opposition est l'invité du Journal de l'Afrique

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Royaume-Uni - Brexit : Quelles issues pour Theresa May et le Royaume-Uni ?

En savoir plus

LE PARIS DES ARTS

Le Paris des Arts de Yarol Poupaud

En savoir plus

#ActuElles

Des employées enceintes harcelées au Japon

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Projet d'accord sur le Brexit : Theresa May, une première ministre bien isolée

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

L'avenir incertain de la démocratie libérale

En savoir plus

VOUS ÊTES ICI

Dans le nord, sur la route de l’Art déco

En savoir plus

TECH 24

Audrey Tang, la hackeuse taïwanaise devenue ministre

En savoir plus

Découvertes

On va pouvoir faire bouger des objets dans des vidéos, grâce à cette nouvelle technologie du MIT

© Capture d'écran

Texte par Émilie LAYSTARY

Dernière modification : 03/08/2016

Avant, les vidéos étaient forcément figées. Mais depuis que les chercheurs du MIT ont mis au point cette technologie, les choses pourraient gagner en interactivité : on pourrait désormais faire bouger certains éléments d'une vidéo.

Même fixes lors de la prise de vue, ils pourraient bouger au moment du visionnage : les éléments d'une vidéo peuvent désormais être déplacés, grâce à une technologie imaginée par les chercheurs du MIT.

VOIR AUSSI : Le MIT a trouvé le moyen de créer des salles de cinéma en 3D sans lunettes

Comme s'ils étaient réels, les objets d'une vidéo pourraient bouger selon leurs véritables caractéristiques physiques.

En effet, l'algorithme crée permet d'analyser les vibrations d'un objet puis de générer une modélisation des mouvements que ferait ledit objet s'il était attrapé d'un côté ou de l'autre. Avec cette nouvelle technologie, on imagine les reportages animaliers à venir plus immersifs encore.

Quelque chose à ajouter ? Dites-le en commentaire. 

Première publication : 03/08/2016