Découvertes

Pour ses 20 ans, "Harry Potter" s'offre une exposition à la British Library de Londres

Harry Potter/Warner Bros.

Bientôt 20 ans qu'"Harry Potter à l'école des sorciers", le premier tome de la saga à succès de J.K Rowling, sortait en librairies. L'occasion pour la British Library de consacrer une grande exposition au sorcier le plus célèbre du monde moldu.

Publicité

Le 26 juin 1997, Bloomsbury publiait "Harry Potter à l'école des sorciers", premier roman d'une stricte inconnue retoquée auparavant par huit maisons d'édition différentes. Toutefois, l'entreprise préfère ne pas prendre trop de risques : elle ne tire le livre qu'à 500 exemplaires. 

VOIR AUSSI : Shakespeare et Cervantès, 1616-2016 : tandis que Londres célèbre son auteur, Madrid le délaisse

Presque 20 ans, 7 tomes, 8 films, 450 millions de copies écoulées et autant de produits dérivés plus tard, Bloomsbury peut se targuer d'avoir pris la meilleure décision de son existence le jour de la signature du contrat avec J.K. Rowling. Car la mania "Harry Potter" ne semble pas prête de toucher à sa fin. Aujourd'hui, c'est au tour de la British Library de consacrer une exposition au vaste univers du petit sorcier à lunettes, devenu le héros d'un monument de la littérature contemporaine britannique.

Du 20 octobre 2017 (oui, il va falloir patienter) au 28 février 2018, la bibliothèque nationale du Royaume-Uni, située à quelques pas de la gare King's Cross de Londres – et donc de la fameuse voie 9¾ – va exposer au public des manuscrits conservés par l'auteure elle-même ou sa maison d'édition, mais aussi des artefacts en tous genres tels que de vieux grimoires ou des gravures médiévales représentants dragons, griffons et autres créatures légendaires. L'histoire de la pierre philosophale sera elle aussi retracée, intrigue du premier tome oblige.

L'évènement est exceptionnel : c'est en effet la première exposition réalisée à la British Library qui tourne autour d'une unique saga de livres, qui plus est écrite par une auteure encore vivante. "La British Library est le paradis des amoureux du livre. C'est le partenaire parfait pour une telle exposition, qui explore un phénomène hors du commun. Ce sera une célébration de la magie et de l'imagination autour du personnage d'Harry Potter", a expliqué Rebecca McNally, directrice de la publication de livres pour enfants chez Bloomsbury, au Guardian.

La British Library ira également fouiller dans sa riche collection pour remonter aux origines de la magie. 

De son côté, Bloomsbury prévoit une édition limitée du ce premier tome de la saga déclinée en quatre versions : la Gryffondor, la Serdaigle, la Poufsouffle, et, bien sûr, la Serpentard, dont les fans pourront d'ores et déjà deviner les palettes de couleurs respectives. 

Quelque chose à ajouter ? Dites-le en commentaire.

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine