Accéder au contenu principal

Ces médaillés olympiques français morts durant la Grande Guerre

De gauche à droite : le cycliste Octave Lapize, l'escrimeur Gaston Alibert et l'athlète Jean Bouin.
De gauche à droite : le cycliste Octave Lapize, l'escrimeur Gaston Alibert et l'athlète Jean Bouin. Wikimedia

Aux Jeux olympiques de Rio, les athlètes français vont vivre le rêve de tout une vie. Mais il y a 100 ans, de nombreux champions tricolores ont été rattrapés par la Première Guerre mondiale. Une dizaine d'entre eux sont morts durant le conflit.

PUBLICITÉ

Les Jeux olympiques d'été organisés à Rio, jusqu'au 21 août, sont les XXXIe de l'ère moderne. Lors des premières olympiades, des pionniers ont ouvert la voie aux sportifs d'aujourd'hui. À Athènes en 1896, à Paris en 1900, à Saint-Louis en 1904, à Londres en 1908 et à Stockholm en 1912, la France a récolté ses toutes premières médailles dans de nombreuses disciplines comme la natation, l'athlétisme, l'escrime ou le cyclisme.

Malheureusement, de nombreux champions ont été rattrapés par la Première Guerre mondiale. Des centaines d'athlètes sont morts sur le champ de bataille au cours de la Grande Guerre, dont neuf médaillés olympiques français. Certains sont entrés dans l'histoire comme Jean Bouin, qui a donné son nom à des rues ou des stades, mais la plupart ont disparu de nos mémoires.

En images : ces sportifs tombés lors de la Première Guerre mondiale
{{ scope.counterText }}
{{ scope.legend }}© {{ scope.credits }}

>> Pour voir le diaporama sur vos téléphones et tablettes, cliquez ici <<

 

Cette page n'est pas disponible.

Il semblerait qu'il y ait une erreur de notre côté et que cette page ne soit pas disponible. Nos équipes vont se pencher sur la question pour résoudre ce problème au plus tôt.