Accéder au contenu principal

JO-2016 – Jour 2 : une première médaille au goût amer pour la France

L'équipe de France de relais 4x100m nage libre a décroché l'argent à Rio.
L'équipe de France de relais 4x100m nage libre a décroché l'argent à Rio. Gabriel Bouys, AFP

Au terme d'une nouvelle journée noire pour la France, le relais 4x100m nage libre a décroché la première médaille de la délégation tricolore. Une breloque en argent au goût amer, puisque les Bleus visaient le titre, raflé par les États-Unis.

Publicité

, envoyé spécial France 24 à Rio de Janeiro

Après avoir vécu une journée d'ouverture catastrophique, la veille, la délégation française a littéralement sombré, dimanche 7 août, aux JO de Rio 2016. Priscilla Gneto (judo), Yannick Agnel (natation), Pauline Ferrand-Prévost (cyclisme) ou encore les doublettes Mahut-Herbert, Tsonga-Monfils et Mladenovic-Garcia (tennis)... Autant d'opportunités de médailles qui se sont envolées les unes après les autres, sous le regard incrédule de supporters français de plus en plus abattus.

En sports collectifs, le bilan est à peine plus positif... En volley, les Bleus ont été balayés par l'Italie (0-3), tandis que leurs homologues du handball ont peiné pour se débarrasser de la Tunisie (25-23). Chez les femmes, en rugby à 7, les "Enragées" ont plié face au Canada (15-5) et sont éliminées.

Première médaille pour la France

En basket aussi, les Bleues ont tremblé, mais un panier de Miyem au buzzer leur a permis de prendre le dessus sur le Belarus (73-72). Dans ce marasme, une petite éclaircie : la médaille d'argent décrochée par le relais du 4x100m nage libre (natation), qui restera toutefois teintée d'une réelle déception, puisque les Bleus, tenante du titre, ambitionnaient ouvertement de le conserver. Seule consolation, cette distinction permet à la France de débloquer enfin son compteur de médailles.

La journée a également été marquée par plusieurs records du monde dans le bassin olympique de Rio, mais aussi par la toute première médaille – en or – de l'histoire du Kosovo aux JO et par l'élimination précoce du tennisman serbe Novak Djokovic en tennis. Mais s'il est une image qui supplante toutes les autres, c'est sans nul doute celle de la cycliste néerlandaise Annemiek van Vleuten, qui a chuté lourdement dans la dernière descente du circuit olympique de cyclisme féminin. Elle a depuis été placée en soins intensifs.

Voici le compte rendu de cette deuxième journée de compétition, en heures locales.

• 10 h 12 – Judo (F) : comme la veille, l'équipe de France débute la deuxième journée des JO par une énorme désillusion, avec l'élimination de Priscilla Gneto dès son entrée en lice lors du tournoi féminin de judo, dans la catégorie des - 52kg. Médaillable potentielle, elle a été finalement disqualifiée, après que les juges ont estimé qu'elle avait agrippé la jambe de son adversaire, la Suissesse Evelyne Tschopp.

• 10 h 33 – Aviron (F et M) : en raison de conditions climatiques compliquées, toutes les épreuves d'aviron ont été reportées. Depuis le matin, un fort vent souffle sur la métropole carioca.

• 11 h 08 – Volley (M) : le retard à l'allumage s'accentue pour les athlètes français ! Pour son entrée en lice, l'équipe de France de volley s'est lourdement inclinée face à l'Italie (0-3).

• 13 h 36 – Natation (M) : une fois encore, les Bleus se prennent les pieds dans le tapis... Cette fois, c'est Yannick Agnel qui est passé à la trappe dès les séries du 200 m. Le tenant du titre olympique, qui ne défendra donc pas sa médaille, a annoncé sa retraite dans la foulée de cette déception.

• 16 h 16 – Cyclisme (F) : la déception est moindre cette fois pour la France mais Pauline Ferrand-Prévot est, elle aussi, passée à côté de son entrée en lice dans ces JO. La cycliste française n'a terminée qu'au 26e rang d'une course en ligne remportée par la Néerlandaise Anna van der Breggen. Une épreuve marquée par la terrible chute d'une autre Néerlandaise, Annemiek van Vleuten, placée en soins intensifs depuis.

• 17 h 41 – Judo (F) : triomphe historique pour le Kosovo, qui présente une délégation aux JO pour la toute première fois de son histoire. À Rio, la double championne du monde Majlinda Kelmendi (2013 et 2014) a décroché l'or olympique en s'imposant face à l'Italienne Odette Giuffrida en finale. Un superbe symbole pour le jeune pays est-européen.

• 17 h 53 – Rugby à 7 (F) : il n'y aura pas de dernier carré pour l'équipe de France féminine de rugby à 7. Les Bleues se sont inclinées face au Canada (15-5), après avoir pourtant accroché les Nord-Américaines jusqu'à la pause.

• 18 h 43 – Tennis (F) : les Bleues n'ont pas manqué leur entrée en lice dans le tournoi olympique féminin de tennis. Alizé Cornet s'est défaite de la Suédoise Johanna Larsson en trois manches (6-1, 2-6, 6-3) et affrontera l'Américaine Serena Williams au deuxième tour. Quelques minutes plus tôt, Caroline Garcia a elle aussi assuré sa mise en jambes, en dominant la Brésilienne Teliana Pereira en deux manches sèches (6-1, 6-2).

• 20 h 03 – Football (M) : l'aventure olympique est déjà terminée pour l'Algérie. Battus par le Honduras en ouverture (3-2), les Fennecs ont été dominés par l'Argentine (2-1) et occupent la dernière place du groupe D avant un ultime duel avec le Portugal, mercredi 10 août.

• 20 h 23 – Tennis (F) : deuxième déception en deux jours pour Venus Williams, qui a été éliminée en double féminin, avec sa sœur Serena. Les Williams, double championnes olympiques en titre, ont été sorties par la paire tchèque Safarova-Strycova en deux manches (6-3, 6-4).

• 21 h 04 – Tennis (M) : nouveau fiasco dans le clan français, avec l'élimination de Nicolas Mahut et Pierre-Hugues Herbert dès leur entrée en lice dans le tournoi olympique de double. La paire française, tête de série n°1, a été sortie par les Colombiens Robert Farah et Juan-Sebastian Cabal (7-6[4], 6-3 en 1 h 32).

• 21 h 21 – Handball (M) : malgré un bon début de rencontre, l'équipe de France de handball s'est fait peur face à la Tunisie. Au terme d'une rencontre tendue face à un adversaire accrocheur, les Experts ont arraché un difficile mais crucial succès (25-23).

• 21 h 36 – Basket-ball (F) : grosse frayeur pour les Bleues, qui se sont imposées au buzzer face au Bélarus, grâce à un panier d'Endy Miyem (73-72). Un succès arraché sur le fil qui met les Françaises en bonne position dans ce tournoi olympique, puisqu'elles avaient parfaitement maîtrisé leur entrée en lice, la veille, face à la Turquie (55-39).

• 22 h 22 – Tennis (M) : décidément, en tennis, les doubles français ont vécu une journée noire... Jo-Wilfried Tsonga et Gaël Monfils ont eux aussi mordu la poussière, balayés par les Américains Rajeev Ram et Brian Baker (6-1, 6-4).

• 22 h 56 – Tennis (M) : sensation sur les courts de tennis de Rio, où le numéro un mondial Novak Djokovic s'est fait sortir du tournoi olympique dès le 1er tour. Le Serbe, numéro un mondial, a été écarté par l'Argentin Juan Martin Del Potro en deux sets, à chaque fois au tie break (7-6[4], 7-6[2]), et en près de 2 h 30 de jeu.

• 22 h 57 – Natation (M) : superbe victoire du Britannique Adam Peaty, qui a totalement survolé la finale du 100 m brasse en pulvérisant son propre record du monde établi en séries de ces mêmes JO. Peaty s'impose en 57''13 (contre 57''55 hier), et relègue le Sud-Africain Cameron Van der Burgh et l'Américain Cody Miller à plus d'une seconde et demie.

• 23 h 07 – Natation (F) : nouveau record du monde dans le bassin olympique de Rio ! Sur le 400 m nage libre, Katie Ledecky s'est baladée, signant une nouvelle référence mondiale en 3'56''46, près de deux secondes plus vite que sa marque précédente, établie durant les séries. Elle relègue ses dauphines Jazz Carlin (Grande-Bretagne) et Leah Smith (États-Unis) à près de cinq secondes. La Française Coralie Balmy, quatrième temps des demi-finales, a totalement explosé. Elle termine 8e, à plus de dix secondes de la tête.

• 00 h 02 – Natation (M) : Enfin ! Après une nouvelle journée dans le dur, la délégation française décroche sa première médaille à Rio. Une récompense couleur d'argent au goût teinté d'amertume, puisque les Bleus, tenants du titre du relais 4x100m nage libre, ont été battus par leurs grands rivaux américains. L'Australie complète le podium.

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.