THAÏLANDE

Thaïlande : série d'attaques à la bombe dans des lieux touristiques, quatre morts

Des personnes viennent en aide à un blessé, le 11 août 2016, après une explosion dans la station balnéaire thaïlandaise de Hua Hin.
Des personnes viennent en aide à un blessé, le 11 août 2016, après une explosion dans la station balnéaire thaïlandaise de Hua Hin. Dailynews, AFP

Des bombes ont explosé au sud de Bangkok jeudi et sur l'île de Phuket vendredi, tuant quatre personnes et en blessant des dizaines d'autres. Deux personnes ont été arrêtées vendredi pour être interrogées.

Publicité

Plusieurs explosions ont eu lieu à quelques heures d'intervalle, jeudi 11 et vendredi 12 août, générant des scènes de chaos en Thaïlande. Jeudi soir, deux bombes ont explosé Hua Hin, une station balnéaire très prisée des Thaïlandais et des touristes étrangers située au sud de Bangkok, tuant une personne et faisant plus de 20 blessés. Quelques heures plus tard, dans la nuit de jeudi à vendredi, deux autres fortes explosions ont été entendues au même endroit tuant une autre personne.

En plus de ces quatre explosions à Hua Hin, la police a annoncé que deux petites bombes avaient explosé sur l'île de Phuket vendredi, une autre destination touristique du pays, faisant un blessé. Deux autres personnes sont mortes dans d'autres explosions : un Thaïlandais dans l'explosion d'une bombe sur un marché de Trang, dans le sud du pays, tandis qu'une employée municipale a été tuée à Surat Thani, à 400 km encore plus au sud. La police a annoncé vendredi avoir arrêté deux hommes pour les interroger.

Série d'attaques en Thaïlande : les enquêteurs examinent deux pistes "locales"

Ce vendredi est jour férié en Thaïlande pour marquer l'anniversaire de la reine Sirikit. Le chef de la junte militaire thaïlandaise, le général Prayut Chan-ocha, a aussitôt dénoncé une volonté de "semer le chaos" et a appelé au calme en indiquant ignorer qui était derrière ces attaques.

Des bombes actionnées avec des téléphones portables ?

En l'absence de revendication, comme c'est souvent le cas en Thaïlande, le chef de la police locale, Sitthichai Srisopacharoenrat a déclaré que toutes les pistes seraient explorées. Les autorités pensent que les deux premières bombes qui ont explosé à Hua Hin ont été actionnées au moyen de téléphones portables. De petites bombes improvisées ont souvent été utilisées au cours des périodes de troubles politiques qu'a vécu la Thaïlande au cours de dix dernières années.

Cependant, depuis que les militaires se sont emparés du pouvoir lors d'un coup d'État en mai 2014, de telles attaques se sont faites rares. Les Thaïlandais ont voté dimanche dernier en faveur d'une nouvelle Constitution, un texte proposé par la junte et qui permettra à l'armée de contrôler les futurs gouvernements.

Le dernier attentat d'ampleur en Thaïlande remonte à août 2015, quand 20 personnes, dont de nombreux touristes chinois, avaient été tués dans l'explosion d'une bombe en plein Bangkok. Cet attentat n'a jamais été revendiqué.

Avec AFP et Reuters

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine