JO-2016

JO-2016 : avec une 21e médaille d'or, Michael Phelps entre encore un peu plus dans l'Histoire

Michael Phelps a croqué à Rio dans ses 20e et 21e médailles d'or.
Michael Phelps a croqué à Rio dans ses 20e et 21e médailles d'or. Christophe Simon, AFP

Le nageur américain Michael Phelps a toujours aussi faim de médailles. Le champion a remporté à Rio ses 20e et 21e médailles d'or en gagnant le 200 m papillon puis le relais 4x200 m nage libre.

Publicité

Mise à jour : à l'issue des JO de RIO, Michael Phelps a définitivement pris sa retraite des bassins. Le nageur américain a récolté lors de ses derniers Jeux six nouvelles médailles dont cinq en or. Ce qui son porte son total de médailles olympiques à 28,  dont 23 en or, trois en argent et deux en bronze.

Jusqu’où ira Michael Phelps ? L’homme le plus titré de l’histoire des Jeux olympiques a encore rajouté deux lignes, mardi 9 août, à son incroyable palmarès. En l’espace d’une heure, le nageur américain a gagné le 200 m papillon puis le relais 4x200 m nage libre.

"L'autre nuit, je discutais avec Bob Bowman [son entraîneur, NDLR] et il y a un truc qui m'est venu en tête : ça fait un sacré paquet de médailles ! On a quand même beaucoup de médailles. C'est juste irréel", s'est amusé Michael Phelps en conférence de presse.

Dans la piscine de Rio, le nageur de Baltimore a pris le temps de savourer ses deux victoires en allant embrasser ses proches et son fils âgé de trois mois, tout particulièrement fier d’avoir réussi à reconquérir l'or olympique du 200 m papillon, sa distance fétiche, sur laquelle il avait perdu sa couronne en 2012 à Londres.

L’Américain est aussi devenu le premier nageur à remporter quatre médailles olympiques dans la même épreuve individuelle, résistant jusqu'au bout au Japonais Masato Sakai, médaillé d'argent, et au jeune Hongrois Tamas Kenderesi (19 ans).

En tenant compte du relais 4x100 m nage libre remporté dimanche, Phelps (31 ans) totalise désormais trois médailles d'or aux Jeux de Rio et cela ne fait que commencer. Il doit nager mercredi les séries du 200 m quatre nages, puis celles du 100 m papillon jeudi. Samedi, enfin, il participera en principe au relais 4x100 m quatre nages, ce qui pourrait éventuellement porter son bilan total à 28 médailles dont 24 en or.

Inarrêtable Katie Ledecky

Le camp américain a aussi pu fêter la victoire de Katie Ledecky. Après avoir déjà empoché deux médailles depuis le début des jeux (or sur 400 m libre avec record du monde à la clé et argent sur le relais 4x100 m), la jeune nageuse de 19 ans a poursuivi sa quête sur 200 m nage libre, en dominant la Suédoise Sarah Sjostrom, déjà sacrée sur 100 m papillon, et l'Australienne Emma McKeon.

La championne américaine peut légitimement envisager de faire le triplé 200-400-800 m, exploit qui n'a plus été réalisé aux JO depuis 1968. Elle est en effet championne olympique en titre du 800 m, distance dont elle détient les dix meilleures performances de tous les temps, toutes réalisées ces deux dernières années.

Avec AFP

 

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine