ÉTATS-UNIS

La fondatrice du Huffington Post quitte ses fonctions et se lance dans le bien-être

Arianna Huffington signe des livres, le 31 mars 2016, à New York.
Arianna Huffington signe des livres, le 31 mars 2016, à New York. Nicholas Hunt, Getty images, AFP

Arianna Huffington a annoncé, jeudi, qu’elle quittait ses fonctions à la tête du Huffington Post, qu’elle avait lancé en mai 2005. Elle souhaite fonder une organisation à but non lucratif centrée sur la santé et le bien-être.

Publicité

Patronne et fondatrice du site d'information à succès Huffington Post, Arianna Huffington a annoncé jeudi 11 août qu’elle quittait ses fonctions de rédactrice en chef. Elle souhaite se consacrer à la création d’une organisation à but non lucratif centré sur la santé et le bien-être.

Après un début de carrière en politique, Arianna Huffington, 66 ans, avait lancé le Huffington Post en mai 2005. Celui-ci, qui agrège les contenus d'informations et de blogs en ligne en faisant appel à de nombreuses contributions extérieures, a été revendu en 2011 au géant d'internet AOL pour environ 300 millions de dollars. Il est aujourd'hui décliné en 10 langues et compte une base de plus de 200 millions de lecteurs.

Arianna Huffington souhaite céder sa place pour se concentrer sur la création d'une nouvelle entreprise appelée Thrive Global, destinée à "changer la manière dont on travaille et dont on vit en mettant fin à l'illusion collective selon laquelle le burn-out [épuisement professionnel, NDLR] est une rançon nécessaire au succès". Les thèmes de la santé, du bien-être et de l'épanouissement tiennent particulièrement à cœur à la dirigeante depuis qu'elle s'est effondrée d'épuisement en 2007, deux ans après avoir fondé le Huffington Post.

Thrive Global officiellement lancé en novembre

Thrive Global a déjà reçu des fonds de diverses entreprises et de personnalités comme le basketteur Andre Iguodala ou l'entrepreneur philanthrope Sean Parker. La société sera officiellement lancée en novembre après les élections américaines.

Le Huffington Post a été l'un des premiers sites à bénéficier de l'appétit des lecteurs pour des informations en ligne.

À ce jour, le site est en anglais avec des déclinaisons pour les États-Unis, le Canada et le Royaume-Uni. Sa version française est dirigée par la journaliste Anne Sinclair, et il propose aussi des versions en allemand, en japonais, en grec, en portugais, en arabe ou en coréen.

Née en Grèce, Arianne Huffington est arrivée à Londres à 16 ans et a étudié à Cambridge. En 2003, elle avait tenté sa chance pour devenir gouverneur de Californie en tant que candidate indépendante, mais avait échoué face à l'acteur Arnold Schwarzenegger.

Selon Forbes, elle aurait empoché environ 21 millions de dollars lors de la revente du Huffington Post en 2011.

Avec AFP
 

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine