Accéder au contenu principal

Le chef du groupe État islamique en Afghanistan et au Pakistan visé par une frappe américaine

C'est dans la régon de Kot, à la frontière entre l'Afghanistan et le Pakistan, qu'Hafez Saïd aurait été tué.
C'est dans la régon de Kot, à la frontière entre l'Afghanistan et le Pakistan, qu'Hafez Saïd aurait été tué. Noorullah Shirzada, AFP

Hafez Saïd, chef de l'organisation État islamique en Afghanistan et au Pakistan, aurait été tué par une frappe américaine en juillet. C'est ce qu'affirme, sous couvert d'anonymat, un responsable de la Défense américaine.

PUBLICITÉ

Le chef de l'organisation État islamique (EI) en Afghanistan et au Pakistan a été tué le 26 juillet par un tir de drone américain en territoire afghan, a déclaré, vendredi 12 août, un représentant du Pentagone, qui a requis l'anonymat.

L'ambassadeur afghan au Pakistan avait auparavant déclaré qu'un drone américain avait tué Hafez Saïd mais la coalition internationale stationnée à Kaboul avait refusé de confirmer l'information.

La frappe a eu lieu dans le district de Kot, dans la province afghane de Nangarhar, a précisé la source américaine.

>> À (re)lire sur France 24:Obama confirme la mort du chef des Taliban afghans dans un raid américain

Hafez Saïd est le deuxième responsable d'un groupe armé islamiste tué par l'armée américaine dans la région en quelques mois : en mai, un drone américain avait en effet abattu le chef de file des Taliban afghans, le mollah Akhtar Mansour, au Pakistan.

Ancien membre de la branche pakistanaise des Taliban, rallié à l'EI, Hafez Saïd avait déjà été donné pour mort en 2015 mais son décès n'avait jamais été confirmé.

La mort d'Hafez Saïd constitue un sérieux revers pour le groupe jihadiste qui tente de s'implanter durablement au Pakistan et en Afghanistan.

Avec Reuters

Cette page n'est pas disponible.

Il semblerait qu'il y ait une erreur de notre côté et que cette page ne soit pas disponible. Nos équipes vont se pencher sur la question pour résoudre ce problème au plus tôt.