Accéder au contenu principal

Comment attraper Métamorph ? La question qui obsède les joueurs de "Pokémon Go"

Le Pokémon polymorphe échappe encore et toujours aux pokéballs des joueurs de "Pokémon Go".
Le Pokémon polymorphe échappe encore et toujours aux pokéballs des joueurs de "Pokémon Go". Capture d'écran de l'anime "Pokémon".

Un peu plus d'un mois après la sortie de l'application "Pokémon Go", un mystère demeure : comment attraper Métamorph, le Pokémon capable de prendre la forme de ses petits camarades ? Le Web est en ébullition et chacun y va de sa théorie.

PUBLICITÉ

Tous les attraper. Telle est l'obsession pour chacun des apprentis dresseurs ayant installé l'application en réalité augmentée de Niantic "Pokémon Go".

Dans sa version actuelle, "Pokémon Go" contient les 151 Pokémons de la toute première génération, celle du lancement de la franchise en 1996. Si l'on exclut Arthikodin, Elekthor, Sulfura, Mewtwo et Mew, qui n'apparaîtront que lors d'événements spéciaux en raison de leur statut de "Pokémons légendaires", il ne reste qu'une créature qui résiste encore et toujours aux tentatives des joueurs du monde entier : Métamorph (ou "Ditto" pour les anglophiles").

VOIR AUSSI : "Pokémon Go" : une entreprise de Singapour veut recruter un dresseur professionnel

Personne n'a encore réussi à le trouver. Le mystère passionne la communauté du jeu au point de rendre quasiment fous certains dresseurs. Les joueurs essaient par tous les moyens de faire apparaître la petite créature rose capable de prendre la forme de n'importe quel Pokémon. Chacun y va de sa théorie et les joueurs essaient tout et n'importe quoi. Surtout n'importe quoi.

Florilège en provenance du fil qui s'est organisé sur Reddit pour mener l'enquête.

[scald=18848:article_details]

Ce que nous apprend le code source

Dès la sortie de l'application, des hackers se sont amusés à décortiquer le code source de l'application. Première information rassurante : Métamorph existe bel et bien dans le jeu. Sa présentation dans le Pokédex (132) est d'ailleurs la suivante : "Métamorph réarrange sa structure cellulaire pour prendre une autre apparence que la sienne. Cependant, s'il tente de se transformer de mémoire, le Pokémon se trompe sur certains détails". Une entrée qui laisse penser à certains utilisateurs que la créature rose apparaîtra un jour sous la forme d'un Pokémon dont certains détails seraient faussées, un peu comme dans certains épisodes de l'anime.

Les hackers ont rélevé d'autres indices dans le code source. Ils ont découvert que le taux de capture de Métamorph est de 0,16 (assez peu de chance qu'il ressorte de la Pokéball) et que son taux de fuite était de 0,1 (il ne s'enfuirait quasi-jamais). Ces statistiques sont les mêmes que celles des Pokémons de départ, les fameux starters Bulbizarre, Carapuce, Salamèche et Pikachu.

Cette découverte a conduit certains à s'interroger sur l'existence d'une méthode spéciale pour avoir le Pokémon rose dès le début du jeu. Certains utilisateurs de Reddit ont donc fait subir plusieurs expériences aux malheureux starters  Ils ont commencé par reproduire la méthode pour le Pikachu, en s'éloignant à de multiples reprises de la souris électrique dans l'espoir que Métamorph apparaisse. Sans succès.

Autre théorie farfelue : les Pokéfans se sont demandés s’il ne fallait pas photographier les trois autres starters pour faire apparaître le Pokémon rose. Peine perdue, la caméra n'est pas débloquée tant qu'on n'a pas notre starter.

La piste de l'easter-egg ?

Lors du panel "Pokémon Go" de la Comic-Con de San Diego, le fondateur de Niantic, John Hanke, a félicité les joueurs présents pour la découverte de l'easter-egg concernant les métamorphoses d'Évoli. En effet, grâce à un clin d'œil à l'épisode 40 de la toute première saison de l'anime, "La montagne de l'évolution", il est possible de choisir qui de Pyroli, Aquali et Voltali on souhaite obtenir. Il faut renommer son Évoli du nom d'un trois frères de l'épisode, chacun correspondant à une évolution.

Au passage, John Hanke a lâché une bombe : ce n'est pas le seul clin d'œil du jeu et certains restent à découvrir ! Ni une, ni deux, Reddit a décrété que ce serait forcément un de ces clins d'œil qui débloquerait la créature rose et les utilisateurs ont disséqué le premier épisode de l'anime où il apparaît : "Le mystérieux manoir", 35e opus de la première saison.

Dans ce chapitre, Métamorph est déguisé en Pikachu mais est incapable d'imiter son cri. Il ne peut que crier "Pikachan ! Pikachan !" Certains Pokémaniaques ont tenté de suivre cette piste. Ils croient qu'il faut être attentif au cri que poussent les Pikachus dans "Pokémon Go". Une théorie crédible quand on sait que la mascotte jaune de la franchise est la seule créature du jeu à crier son propre nom lorsqu'on l'affiche dans le menu Pokémon. Les autres n'ont le droit qu'à des cris génériques.

Doit-on passer en revue tous nos Pikachus pour en trouver un qui crie "Pikachan !" ? Rien ne permet pour le moment de l'infirmer mais personne n'est encore tombé sur pareil spécimen.

La vérité se trouve dans "Pokémon Snap"

D'autres utilisateurs pensent que l'easter-egg fait forcément référence à un spin-off de la franchise : "Pokémon Snap", sorti en 1999. Ce jeu de Nintendo 64 nous proposait non pas de capturer les Pokémons mais de les photographier. Métamorph était déjà bien caché. Pour le débusquer, il fallait se rendre dans le troisième parcours du jeu – les volcans – et s'armer d'Agass'Ball, une arme censée énerver les Pokémons et les faire bouger. En bombardant un Bulbizarre spécifique, il reprenait sa forme originelle : Métamorph.

Des utilisateurs pensent donc qu'il faut transposer cette méthode de "Pokémon Snap" à "Pokémon  Go" et mettre à contribution l'appareil photo de l'appli en mitraillant tous les Bulbizarres croisés en espérant que s'y cache en fait un Metamorph. Raté !

Toujours dans la veine "Pokémon Snap", d'autres personnes croient savoir que Métamorph serait lié à un clin d'œil à l'Agass'Ball du jeu. Problème : celle-ci est complètement absente du code source. Mais les utilisateurs de Reddit ont trouvé un hommage bien caché.

Lancez votre application préférée et appuyez sur la Pokéball qui permet d'accéder au menu. Si vous restez appuyez sur l'écran tout en déplaçant votre doigt vers les différents menus, une lueur colorée s'échappe de ceux-ci. Elle est de couleur rouge pour le Pokédex, jaune pour Pokémon, mauve pour la boutique et bleu ciel pour les objets. Devinez quoi ? Ce sont exactement les couleurs de l'Agass'Ball.

Une piste à creuser pour les maîtres Pokémon? Toujours est il que personne n'a encore trouvé comment tirer profit de cette référence.

Le dresseur qui a eu Métamorph durant quelques jours

À ce jour, un seul dresseur a eu Métamorph entre les mains. Il s'en est d'ailleurs vanté sur Reddit début août. Évidemment, tout le monde l'a vite accusé de triche et de hack. D'autant que l'histoire de son obtention était totalement rocambolesque. Le dresseur, originaire de Los Angeles, a eu des désagréments lors d'achats dans la boutique du jeu. Il a adressé un e-mail de plainte à Niantic qui l'a dédommagé. En bonus, il a reçu un œuf censé contenir un "Pokémon surprise".

L'œuf était étrange, il ne requierait qu'un seul kilomètre pour éclore au lieu des 2, 5 ou 10 kilomètres habituels. C'est à l'intérieur que le joueur a découvert la petite bestiole rose qu'est Métamorph.

[scald=18860:article_details]

L'utilisateur de Reddit validproof, qui est également le créateur du fil dédié à la recherche de Métamorph, a réussi à retrouver le dresseur et l'a interviewé (voir vidéo ci-dessous). Et à la surprise de tous, Niantic a également confirmé que l'utilisateur n'a pas triché pour obtenir l'oiseau rare.

Mais la distribution de ce Métamorph n'était pas volontaire. Elle a fait suite au cafouillage de la mise à jour de début août qui avait eu pour conséquence involontaire l'obtention de Pokémons légendaires par certains joueurs contre la volonté de Niantic.

Les développeurs de l'application ont donc repris le "cadeau". Mais le dresseur a tout de même conservé la trace de Métamorph dans son Pokédex. À l'heure actuelle, il est le seul à pouvoir s'en vanter.

"Keep spinning"

Lors de la Comic-Con de San Diego, en évoquant les easter-eggs cachés dans le jeu, John Hanke a prononcé deux mots qui ont fait tourner les têtes de nombreux chasseurs de Métamorph : "Keep spinning", que l'on peut traduire par "continuez à creuser" mais aussi "continuez de faire tourner/rouler" des choses.

Sur Reddit, l'énigme digne du Père Fouras trotte dans la tête des joueurs. Ils se sont mis à essayer n'importe quoi. Vraiment n'importe quoi

Pour certains, la rotation fait immédiatement penser aux Pokéstops. Ils supposent qu'il faut continuer d'activer un maximum de ces checkpoints pour trouver un œuf 1 km similaire à celui évoqué précédemment.

D'autres pensent qu'il faut enchaîner 132 Pokéstops différents dans la même session de jeu car Métamorph est l'entrée n°132 du Pokédex.

L'utilisateur de Reddit MertTerplis veut quant à lui utiliser un mystérieux rituel vaudou en activant un leurre sur un Pokéstop à 1 h 32 du matin pour faire apparaître la créature polymorphe.

Pour d'autres, la rotation est ailleurs. Elle est à voir avec le téléphone. Il faudrait retourner 132 fois son téléphone avant de capturer un Pikachu ou un Bulbizarre puisqu'ils sont liés à Métamorph dans l'anime et dans "Pokemon Snap".

Jim94 veut, lui, tourner son incubateur alors qu'il fait éclore un œuf. Pauvre bébé Pokémon qui risque d'avoir le tournis.

Et il y en a qui pètent juste complètement un boulon et vont chercher loin, beaucoup trop loin.

Mais les dresseurs de Reddit ont eu beau se mettre sens dessus-dessous, aucune de ces extravagances n'a pour le moment fonctionné.

Un Pokémon exclusif à l'Amérique latine ?

Loin de toutes ces folies, certains utilisateurs de Reddit se montrent beaucoup plus prosaïques. Ils pensent que le petit Pokémon rose n'a toujours pas été capturé tout simplement parce qu'il n'a pas encore été implémenté. Ils vont plus loin : ils pensent que le Pokémon sera exclusif à la zone sud-américaine comme peuvent l'être Mr Mime en Europe, Canartichot en Asie, Kangourex en Océanie et Tauros aux États-Unis.

Réponse lors de la sortie latino-américaine qui ne devrait plus tarder comme l'a promis Niantic le 8 août. Ça presse d'ailleurs ! Des athlètes des JO étaient déçus de ne pas pouvoir s'adonner à leur jeu préféré.

Une théorie complètement folle à proposer ? Formulez-la en commentaire.

Cette page n'est pas disponible.

Il semblerait qu'il y ait une erreur de notre côté et que cette page ne soit pas disponible. Nos équipes vont se pencher sur la question pour résoudre ce problème au plus tôt.