Accéder au contenu principal

RD Congo : chirurgien au Nord-Kivu, héros au quotidien

Pierre Mukuetala Ili-Apanda, chirurgien de Médecins sans frontières.
Pierre Mukuetala Ili-Apanda, chirurgien de Médecins sans frontières. Gwen Dubourthoumieu

MSF soutient depuis 2006 l'hôpital de Rutshuru, l'un des rares établissements hospitaliers au Nord-Kivu, en République démocratique du Congo. Après 10 ans de présence de l'ONG, la médecine du quotidien a pris le pas sur l'urgence humanitaire.

Publicité

Médecins sans frontières (MSF) est arrivée au Nord-Kivu, en République démocratique du Congo, en pleine urgence humanitaire. De mouvements rebelles en guérillas venues du Rwanda voisin, la région s’est installée dans l’insécurité et MSF dans la durée.

L’ONG vient de fêter ses 10 ans de présence à l’hôpital de Rutshuru, dans l'est du Nord-Kivu, où la situation sécuritaire est toujours précaire. Néanmoins, une grande organisation humanitaire censée traiter l’urgence peut-elle raisonnablement rester sur le long terme sans déroger à sa mission ? En plein questionnement sur ses raisons de rester ou de partir, MSF continue de former des médecins et des infirmières à l’hôpital de Rutshuru.

Pierre Mukuetala Ili-Apanda a obtenu son diplôme de chirurgien à Kinshasa, mais c’est à Rutshuru qu’il s’est perfectionné. "Après Rutshuru, on peut aller partout dans le monde", dit-il. Témoignage, en son et en images.

Pour regarder ce diaporama sonore sur vos tablettes et mobiles, cliquez ici.

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.