Accéder au contenu principal

Un tourbillon de feu bleu pourrait aspirer les hydrocarbures qui polluent les océans

Des chercheurs ont repéré un tornade de feu capable de nettoyer les océans des hydrocarbures.
Des chercheurs ont repéré un tornade de feu capable de nettoyer les océans des hydrocarbures. Capture d'écran

Des chercheurs américains ont identifié une nouvelle façon d'utiliser le feu. Objectif : utiliser la combustion pour assainir les océans.

Publicité

S'inspirer des incendies de forêt pour lutter contre la pollution marine : c'est ce qu'un groupe de chercheurs a fait en identifiant un moyen de créer un tourbillon de feu sous l'eau.

VOIR AUSSI : Zéro déchet, zéro gaspillage: des conseils pratiques pour moins polluer

"D'ordinaire, les tornades de feu sont considérées comme dangereuses et destructrices. Mais en étudiant leur fonctionnement, nous pouvons aussi apprendre à les contrôler et à les utiliser", explique Michael Gollner, chercheur à l'université du Maryland.

Les tornades de feu que l'on connaît habituellement sont jaunes, à cause de "la combustion de particules de suie qui se forment lorsqu'il n'y a pas assez d'oxygène pour brûler complètement un carburant", rapporte Sciences et Avenir. Le tourbillon trouvé par les scientifiques est bleu car il est produit par une combustion sans production de suie "donc sans fumées et beaucoup moins polluante."

Une possible réponse aux marées noires

Pour faire la découverte du tourbillon bleu, "les chercheurs ont enflammé une casserole d'eau recouverte de carburant et utilisé des tubes de quartz pour pomper l'air froid vers le haut de la zone d'essai". C'est alors qu'ils ont observé le développement du feu – d'abord un tourbillon jaune, puis un tourbillon bleu, comme l'explique un article scientifique publié sur PNAS.org.

Chose intéressante : ce tourbillon bleu stable pendant presque 8 minutes est parvenu à s'alimenter du carburant, qui a presque intégralement brûlé sans produire de résidus liés à la combustion. 

Reproduit à plus grande échelle, ce feu d'un autre genre suscite de grands espoirs : en effet, il pourrait être utilisé en réponse aux marées noires. Pour réagir face à ce type de désastre, on pourrait alors imaginer nettoyer la mer en isolant le pétrole sur une surface dédiée jusqu'à former une couche d'hydrocarbures à la surface de l'eau, avant de l'enflammer. 

Quelque chose à ajouter ? Dites-le en commentaire.

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.