Dans la presse

"Narendra Modi durcit le ton face au Pakistan"

France 24

Au menu de cette revue de presse internationale, mardi 16 août, les déclarations polémiques de Narendra Modi sur le Cachemire et le Balouchistan, en proie au séparatisme, celle de la ministre des Affaires étrangère suédoise sur une décision de la Cour constitutionnelle turque. Et l’émerveillement des journalistes face à la performance d’Usain Bolt aux JO de Rio.

Publicité

 

Le + : Recevez tous les matins la Revue de presse de France 24 sur votre iPhone ou sur tout autre mobile. Et également toujours sur votre PC en devenant fan sur Facebook
 
On commence cette revue de presse internationale en Inde, où Narendra Modi a dénoncé, hier, les violations des droits de l'homme dans la région pakistanaise du Baloutchistan, en proie au séparatisme.
 
Lors de sa traditionnelle adresse à la nation pour la journée de l'Indépendance, le Premier ministre a ainsi porté un «coup» aux relations diplomatiques avec le Pakistan, selon The Wall Street Journal, qui rapporte que Narendra Modi a aussi accusé son voisin de «glorifier» le terrorisme au Cachemire. Des accusations en forme de réplique à Islamabad, qui a ouvertement déclaré son soutien, ces dernières semaines, aux forces indépendantistes du Cachemire indien - et une réplique, aussi, aux allégations du Pakistan, qui soutient que New Delhi alimente la rébellion séparatiste au Baloutchistan. D’après The Times of India, le discours du Premier ministre indien marque un «changement majeur» de son attitude envers Islamabad, un durcissement qui contraste avec la politique d'ouverture affichée au moment de son arrivée au pouvoir il y a deux ans. Cette détente avait pris la forme d’une visite surprise de Narendra Modi au Pakistan, en décembre dernier. The Hindu relève le silence observé, en revanche, par le Premier ministre sur les violences commises par les forces de sécurité indiennes au Cachemire. Alors que près d'une soixantaine de civils ont été tués depuis le début du mois dernier, au cours de manifestations violemment réprimées, le journal s’interroge sur les conséquences de la posture «agressive» de Narendra Modi sur les «problèmes internes du Pakistan», évoquant le risque d’une «escalade des tensions entre les deux pays»: «les problèmes de la partie indienne du Cachemire ne disparaîtront pas avec les revendications de New Delhi sur la partie pakistanaise du Cachemire», prévient le journal, tandis que le quotidien pakistanais Dawn dénonce une tentative du Premier ministre indien de «détourner l’attention» de la «tragédie» en cours au Cachemire indien.
 
Tensions, également, entre la Turquie et la Suède, après que la chef de la diplomatie suédoise a dénoncé une décision judiciaire turque, légalisant, selon elle, les relations sexuelles avec les enfants de moins de 15 ans. D’après le site de Radio Suède, la déclaration, dimanche, de Margot Wallström, qui s’est indignée d’une décision de la Cour constitutionnelle turque datant de juillet dernier, en faveur du retrait d'une disposition du code pénal qui caractérise tout acte sexuel avec un enfant de moins de 15 ans d’«abus sexuel», a entraîné la convocation de l’ambassadeur de Suède à Ankara et la colère du ministre turc des Affaires étrangères, qui a jugé «scandaleux» qu'un «ministre des Affaires étrangères poste un Tweet basé sur des fausses informations ou la spéculation». Dans ce Tweet, la chef de la diplomatie suédoise, déclarait que «la décision turque de permettre des rapports sexuels avec des enfants de moins de 15 ans (devait) être inversée. Les enfants ont besoin de plus de protection, pas moins, contre la violence et les abus sexuels».
 
Tout autre chose, pour terminer. L’émerveillement de la presse internationale, face à la performance, dimanche soir, d’Usain Bolt – un enthousiasme qui ne faiblit pas depuis hier. Devenu le premier athlète à remporter trois fois de suite le 100 m olympique en 9s81, le coureur magnétise, littéralement, les journalistes, dont la rédaction du Wall Street Journal, tombé en arrêt devant sa performance, mais aussi devant une image, qui a fait le tour du monde - LA photo où l’on voit Usain Bolt tourner la tête en direction de ses concurrents, symbole de la nature tout à fait hors norme de sa course, et de sa «joie» de courir.
 
Retrouvez tous les matins sur France 24 la Revue de presse française (du lundi au vendredi, 6h23-7h10-10h40 heure de Paris) et la Revue de presse internationale (du lundi au vendredi à 9h10 et 13h10). Suivez également tous les week-ends en multidiffusion la Revue des Hebdos.
 

 

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine