Accéder au contenu principal

JO-2016 : Estelle Mossely première Française sacrée championne olympique de boxe

La Française Estelle Mossely a remporté la médaille d'or en boxe (-60 kg) aux Jo de Rio, le 19 août 2016.
La Française Estelle Mossely a remporté la médaille d'or en boxe (-60 kg) aux Jo de Rio, le 19 août 2016. Yuri Cortez, AFP

La boxeuse française Estelle Mossely a remporté la médaille d'or vendredi aux JO de Rio en catégorie moins de 60 kg face à la Chinoise Junhua Yin. Elle offre ainsi le premier titre olympique de son histoire à la France en boxe féminine.

Publicité

Estelle Mossely a apporté vendredi 19 août à la France le premier titre olympique de son histoire en boxe féminine avec une médaille d'or en catégorie moins de 60 kg. Elle succède ainsi à Brahim Asloum, le dernier Français à avoir remporté une médaille d'or en 2000 à Sydney.

Le jour de ses 24 ans, Mossely a battu à l'issue d'une finale très accrochée la Chinoise Yin Junhua. La licenciée du Red Star de Champigny (Val-de-Marne) a perdu les deux premiers rounds avant de hausser singulièrement le curseur de l'agressivité pour forcer la décision dans les quatre dernières minutes.

"Je suis trop émue, a-t-elle commenté au micro de France Télévisions. J'ai tout donné. Je rentre dans l'histoire comme la première femme française championne olympique en boxe."

"Croyez en vos rêves, travaillez dur pour y arriver"

Elle décroche ainsi la quatrième médaille pour les boxeurs français aux JO-2016, après l'argent de Sofiane Oumiha (-60 kg) et le bronze de Souleymane Cissoko (-69 kg) et de Mathieu Bauderlique (-81 kg). Et l'exceptionnelle moisson des Bleus n'est pas terminée puisque Sarah Ourahmoune est engagée samedi en finale des -51 kg et Tony Yoka, le compagnon de Mossely, en finale des +91 kg dimanche.

>> À lire sur France 24 : "JO-2016 : Sarah Ourahmoune écrit l'histoire de la boxe française à Rio"

Cette médaille d'or récompense le parcours modèle de Mossely, une sportive acharnée qui mène aussi un brillant parcours professionnel. Bachelière à 17 ans, elle est ingénieure-informaticienne pour le groupe d'assurances Allianz où elle a été embauchée à la fin de son stage école. En parallèle, elle s'est adjugée cette année le titre mondial de sa catégorie.

"Si j'ai un conseil à donner, c'est croyez en vos rêves, travaillez dur pour y arriver. Un jour, ça paye même pour les rêves les plus grands", a-t-elle souligné vendredi.

Avec AFP

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.