Accéder au contenu principal

Népal : une touriste française retrouvée morte quelques jours après sa disparition

Mélanie Guérin, une Nantaise de 35 ans, avait été portée disparue depuis le 13 août.
Mélanie Guérin, une Nantaise de 35 ans, avait été portée disparue depuis le 13 août. Prakash Mathema, AFP

Le ministère des Affaires étrangères a annoncé, vendredi, que le corps sans vie de Mélanie Guérin avait été retrouvé. Cette Nantaise de 35 ans était portée disparue au Népal depuis le 13 août.

PUBLICITÉ

Le quai d'Orsay a annoncé, vendredi 19 août, que le corps de Mélanie Guérin, une touriste nantaise de 35 ans, portée disparue au Népal, a été retrouvé. Une enquête est en cours pour déterminer les causes de sa mort.

"Jean-Marc Ayrault s'est entretenu avec la famille de Mélanie Guérin pour lui présenter ses condoléances et lui faire part de toute sa solidarité dans cette épreuve", annonçait dans un communiqué le ministère des Affaires étrangères.

Au Népal, le chef-adjoint de la police de la ville de Syangja, à 153 km de Katmandou, a annoncé vendredi matin qu'un corps avait été retrouvé par des villageois.

Mélanie Guérin, une Nantaise de 35 ans, qui avait passé un mois dans le pays, devait prendre un avion pour la France depuis le Népal le 12 août, mais la jeune femme n’est jamais montée à bord. Le ministère des Affaires étrangères avait révélé vendredi 19 août que la jeune femme avait été portée disparue depuis le 13. Selon sa famille, elle n’avait plus donnée de nouvelles depuis le 6 août.

Après quelques jours dans la ville de Pokhora, au centre du pays, Mélanie Guérin avait quitté son hôtel pour rejoindre en bus le village de Lumbini, distant de 180 km, ont raconté ses proches. Signe inquiétant, son sac de voyage avec ses papiers, son billet d'avion et son carnet de voyage, a été retrouvé au bord d'une route.

Une autopsie doit être menée

Les autorités népalaises affirmaient vendredi que le corps de la jeune femme avait été retrouvé sans vie dans un ravin. Selon le commissaire de police adjoint de la région de Syangja, l’état du corps ne permettait pas de l’identifier formellement mais des amis de la jeune femme ont reconnu "ses cheveux, ses habits, ses bijoux".

Cette page n'est pas disponible.

Il semblerait qu'il y ait une erreur de notre côté et que cette page ne soit pas disponible. Nos équipes vont se pencher sur la question pour résoudre ce problème au plus tôt.