Accéder au contenu principal

Au Yémen, manifestation d'envergure en soutien aux rebelles houthis à Sanaa

Plusieurs dizaines de milliers de Yéménites ont rejoint la place principale de Sanaa pour marquer leur soutien à la formation d'un gouvernement pro-Houthis, le 20 août 2016.
Plusieurs dizaines de milliers de Yéménites ont rejoint la place principale de Sanaa pour marquer leur soutien à la formation d'un gouvernement pro-Houthis, le 20 août 2016. Mohammed Huwais, AFP

Une immense manifestation a eu lieu, samedi, dans la capitale du Yémen, Sanaa, en soutien au récent conseil formé par les rebelles houthis pour diriger le pays.

PUBLICITÉ

Des dizaines de milliers de Yéménites se sont rassemblés, samedi 20 août, sur une place du centre de la capitale Sanaa pour apporter leur soutien aux Houthis, au moment où le président du conseil politique du mouvement chiite promettait la formation d'un gouvernement dans les prochains jours.

"Les questions économiques seront notre priorité", a déclaré Saleh al Samad à la foule agitant des drapeaux yéménites. Dans un autre discours, retransmis par une chaîne télévisée pro-Houthis, le président du conseil politique a demandé à la délégation du mouvement participant aux négociations de paix sous l'égide de l'ONU de rentrer à Sanaa pour recevoir de nouvelles instructions. "Nous tendons toujours la main à la paix", a-t-il cependant assuré.

Des bombardements à proximité de la manifestation

La manifestation, l'une des plus importantes au Yémen depuis le début de la guerre civile, s'est tenue malgré l'intensification des bombardements aériens de la coalition formée par l'Arabie saoudite pour soutenir le président en exil Abd Rabbo Mansour Had.

Trois raids aériens ont visé samedi le palais présidentiel de Sanaa, situé à seulement 600 mètres de la place où les manifestants étaient rassemblés, sans toutefois faire de blessés, ont rapporté des habitants.

Les ambassadeurs de 18 pays, dont les puissances occidentales, qui suivent les négociations de paix ont appelé, dans un communiqué publié samedi, les belligérants à cesser les combats, tout en dénonçant l'"initiative unilatérale" des Houthis et de leurs alliés de former un conseil pour gouverner le Yémen.

Avec AFP et Reuters

Cette page n'est pas disponible.

Il semblerait qu'il y ait une erreur de notre côté et que cette page ne soit pas disponible. Nos équipes vont se pencher sur la question pour résoudre ce problème au plus tôt.