Accéder au contenu principal

En images : les tops et les flops des Jeux olympiques de Rio

Deux jours après le titre de sa compagne Estelle Mossely, Tony Yoka a été sacré champion olympique des lourds.
Deux jours après le titre de sa compagne Estelle Mossely, Tony Yoka a été sacré champion olympique des lourds. Yuri Cortez, AFP

Les Jeux de la XXXIe Olympiade de l'ère moderne ont pris fin. Ils ont été marqués par les exploits d'Usain Bolt, Michael Phelps ou encore Simone Biles, mais aussi par les scandales de dopage et le manque de public dans les gradins.

PUBLICITÉ

Les Jeux olympiques de Rio ont offert du beau spectacle aux amateurs de sport et d'émotions. Pendant deux semaines, les athlètes du monde entier se sont battus pour décrocher le graal olympique.

Sur les 306 médailles d'or distribuées, les États-Unis, en tête du classement des pays, en a remporté 46. La France se contente de dix titres olympiques, mais elle a réalisé sa moisson la plus abondante de l'après-guerre avec 42 podiums, record de Pékin battu (41), et bien mieux qu'à Londres (35).

Retour en images sur les temps forts de cette quinzaine.

Le meilleur et le pire des Jeux olympiques de Rio
{{ scope.counterText }}
{{ scope.legend }}© {{ scope.credits }}
{{ scope.counterText }}

{{ scope.legend }}

© {{ scope.credits }}

Si le diaporama ne s'affiche pas sur votre mobile ou votre tablette, cliquez ici.

Cette page n'est pas disponible.

Il semblerait qu'il y ait une erreur de notre côté et que cette page ne soit pas disponible. Nos équipes vont se pencher sur la question pour résoudre ce problème au plus tôt.