Accéder au contenu principal

La créatrice de mode française Sonia Rykiel s’est éteinte à 86 ans

Sonia Rykiel, fondatrice de la maison de couture du même nom, photographiée en 2010.
Sonia Rykiel, fondatrice de la maison de couture du même nom, photographiée en 2010. François Guillot, AFP (archives)

Elle était surnommée "la Reine du tricot". La grande couturière Sonia Rykiel, figure de la mode française, est décédée ce jeudi à Paris, à l'âge de 86 ans.

Publicité

Sonia Rykiel, fondatrice de la maison de couture éponyme et surnommée "la Reine du tricot", est décédée jeudi à Paris des suites de la maladie de Parkinson, a annoncé à l'AFP sa fille Nathalie.

"Ma mère est décédée cette nuit à Paris, chez elle, à 5 heures du matin, des suites de la maladie de Parkinson", maladie qu'elle avait évoquée dans un livre en 2012, a déclaré Nathalie Rykiel, elle aussi femme de mode.

Figure familière de Saint-Germain-des-Prés où elle avait établi sa principale boutique, l'inventrice de la "démode", née Sonia Flis à Paris le 25 mai 1930, d'un père français et d'une mère roumaine, avait commencé sa carrière comme étalagiste en 1948.

Sa maison haut de gamme, créée à Paris il y a 44 ans et réputée dans le monde entier pour ses tricots moulants, distribue ses produits dans 30 pays, à travers 65 boutiques Sonia Rykiel et plus de 1 700 autres espaces de vente.

La marque de fabrique de celle qui avait fait du noir la couleur de la féminité et de la séduction, sont les coutures à l'envers, le "pas d'ourlet", le "pas doublé".

Cette hédoniste qui appréciait le chocolat, le vin et les cigares, avait joué son propre rôle dans le film de Robert Altman, "Prêt à porter", tourné durant la semaine de la mode à Paris au printemps 1994.

Le président François Hollande, qui lui avait remis les insignes de Grand Officier de l'Ordre National du Mérite en 2013, lui a rendu hommage dans un communiqué publié par l'Élysée, dans lequel il a salué "une femme libre, une pionnière qui a su tracer sa voie." Et d'ajouter : "Elle a inventé non seulement une mode, mais aussi une attitude, une façon de vivre et d’être, et offert aux femmes une liberté de mouvement".

Avec AFP
 

 

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.