Découvertes

À cause d'Air Canada, on a dû manger des hot-dogs à un festival du homard

Tatiana Vdb, Flickr

Cette année, le festival du homard de la communauté de Cotillion dans l'Alberta (Canada) a été obligé de servir des hot-dogs. Et il est possible qu'il n'y ait même pas eu de ketchup sur la saucisse.

Publicité

Le homard, ça ressemble un peu à une grosse saucisse rose. Oui, mais ce n’est pas une raison pour servir des hot-dogs à un festival organisé en l’honneur du crustacé.

VOIR AUSSI : Une Canadienne végane a sauvé la vie d'un homard de supermarché en le relâchant dans l'océan Atlantique

Le 13 août dernier, ils étaient pourtant une centaine de festivaliers à croquer dans une saucisse coincée dans entre deux tranches de pain au lieu du juteux homard qu’on leur avait promis.

À l’origine du massacre, la compagnie AirCanada qui n’a pas pu livrer en temps voulu la centaine de homards – soit un peu plus de 66 kg de bestioles – aux organisateurs du festival du homard de Cotillion en Alberta.

Le homard, ça sera pour l'année prochaine 

Jackie Panasiuk, une des organisatrices de l’évènement, a expliqué à CBCNews que les homards étaient finalement arrivés le jour suivant, mais pour la plupart d’entre eux morts, et donc immangeables.

Les survivants ont été cuits ou surgelés et distribués aux habitants des alentours "car personne n’avait assez d’espace pour congeler autant de homards", a expliqué Jackie. Résultat : des centaines de festivaliers en colère et des milliers de dollars perdus en vol. Tout ça pour trois malheureux hot-dogs sur des assiettes en plastique.

Après avoir posté un message incendiaire sur Facebook à l’égard de la compagnie aérienne responsable du malheur – et qui visiblement n’en avait pas grand-chose à faire des crustacés martyrs de leurs soutes à bagages – Jackie Panasiuk a vu son histoire reprise par plusieurs médias locaux et a finalement obtenu des explications d’Air Canada.

Les homards devaient changer de vol à Toronto mais, en retard à cause du mauvais temps, ils n’ont pu prendre leur correspondance que le lendemain matin. La compagnie a par ailleurs annoncé que les frais d’expédition et le montant de la cargaison seraient entièrement remboursés aux organisateurs.

Quelque chose à ajouter ? Dites-le en commentaire.

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine