Accéder au contenu principal
Info éco

Dissimulation fiscale : Apple pourrait écoper d’une amende record

Dans le journal de l’économie, ce mardi, Apple qui risque une amende record pour dissimulation fiscale, les suites de la crise du lait en France avec un nouveau round de négociations entre les éleveurs et Lactalis, et enfin le secrétaire d’Etat au commerce en France qui annonce que Paris va se retirer des négociations sur le Traité de libre-échange transatlantique.

PUBLICITÉ

Pendant des années, grâce à un système habile, Apple ne payait pas d’impôts ou presque en Europe. Aujourd’hui, la Commission européenne veut faire payer l’addition à la firme à la pomme qui risque une amende record.

Egalement dans ce journal, la crise du lait, avec un nouveau round de négociations entre Lactalis et les producteurs, cette fois-ci à la préfecture de Laval. Vendredi, les négociations avaient échoué. Le numéro un mondial des produits laitiers proposait une revalorisation du prix du lait de 15 centimes, alors que les producteurs demandent au moins beaucoup plus. Ces derniers ont étendu leur mobilisation et occupé plusieurs sites du groupe dans la nuit de lundi à mardi.

Enfin, après les critiques de l’Allemagne concernant les négociations sur le Traité de libre-échange transatlantique (TTIP ou TAFTA), c’est au tour du gouvernement français d’aller plus loin encore. Pour le Secrétaire d’Etat au Commerce extérieur, Matthias Fekl, les négociations n’ont pas été à la hauteur et la France va demander l'arrêt des négociations lors d'une réunion en septembre. Pour lui, les discussions ne sont pas à la "hauteur de la relation historique existante entre l'Union européenne et les Etats-Unis. Les Américains, selon lui, "ne donnent que des miettes, ce n'est pas comme ça qu'on négocie", conclut-il.

Cette page n'est pas disponible.

Il semblerait qu'il y ait une erreur de notre côté et que cette page ne soit pas disponible. Nos équipes vont se pencher sur la question pour résoudre ce problème au plus tôt.