Journal de l'Afrique

Émeutes au Gabon après l'annonce de la victoire sur le fil d'Ali Bongo

Edition spéciale sur le Gabon, où des émeutes ont éclaté après l'annonce des résultats de la présidentielle, donnant Ali Bongo vainqueur d'une courte tête.

Publicité

Jamais un scrutin n'avait été aussi serré dans l'histoire du Gabon : 5500 voix d'écart à peine entre le chef de l'Etat sortant Ali Bongo (49,8%) et son principal opposant, l'ancien ministre des Affaires étrangères, Jean Ping (48,2%). Juste après l'annonce des résultats, des émeutes ont éclaté à Libreville, plusieurs bâtiments ont brûlé dont une partie de l'Assemblée nationale.

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine