Accéder au contenu principal

Téléphonie mobile : fini les frais d’itinérance dans l'UE en 2017, oui mais à une condition

Les frais d'itinérance supprimés dès le 15 juin 2017 dans l'Union européenne.
Les frais d'itinérance supprimés dès le 15 juin 2017 dans l'Union européenne. Stephen Barnes/Corbis via Getty Images

Les frais d'itinérance ou "roaming" vont disparaître à partir du 15 juin 2017 dans tous les pays de l'Union européenne. Mais attention, ce ne sera pas "open bar".

PUBLICITÉ

Mise à jour du 14 juin 2017 : Le texte définitif "Roam Like at Home" voté par la Commission européenne fixe finalement une limite à quatre mois consécutifs, au-delà de laquelle il faudra veiller à passer plus de temps dans le pays où est souscrit le forfait mobile plutôt qu'à l'étranger, au risque de devoir payer des frais supplémentaires à votre opérateur.

Autre petite précision : lorsque votre forfait sera épuisé, les appels et SMS pourront vous être facturés à hauteur de 3,2 centimes par minute d’appel et 1 centime par SMS. Idem si vous épuisez votre enveloppe de data disponible (même pour les forfaits illimités).

--

À chaque passage de frontière en voiture ou chaque atterrissage d’avion dans un pays étranger, c’est le même petit coup de stress : mince, est-ce que j’ai pensé à désactiver mes données en itinérance ? À partir du 15 juin 2017, la question ne se posera plus puisque les opérateurs de l’Union européenne ne pourront plus appliquer de frais d’itinérance (ou "roaming" en anglais) suite à une décision de la Commission européenne. Mais attention, cela se fera à une petite condition.

VOIR AUSSI : Une ville allemande installe des feux rouges au sol pour alerter les piétons distraits par leurs smartphones

Dans un document publié le 5 septembre par la Commission européenne et accessible à tous en ligne ici, on en apprend un peu plus sur les conditions de la disparition des frais d’itinérance prévue pour l’été prochain. Comme l’a repéré le site Engadget, on y apprend que les frais d’itinérance seront effectivement supprimés pour une durée de 30 jours consécutifs maximum, et jusqu’à 90 jours maximum par an.

Pas plus de 30 jours consécutifs à l'étranger

En clair, si vous êtes un simple touriste français qui part en week-end à Berlin ou en vacances pour deux semaines sur la côte amalfitaine en Italie, pas de souci : vous pourrez appeler, envoyer des SMS et vous connecter autant de fois que vous voulez sur Instagram pour y poster des photos sans frais supplémentaires au prix de votre forfait national.

Mais par contre, si vous êtes étudiant et que vous prévoyez d’aller passer une année en Erasmus à Madrid, ça va coincer : des frais vous seront facturés après 30 jours passés de l’autre côté des Pyrénées. Cette condition a été ajoutée à la demande des opérateurs européens qui craignaient de voir les utilisateurs acheter une carte SIM dans le pays européen le moins cher puis s’en servir depuis n’importe quel autre pays.

Dernière petite précision non négligeable : dès lors que le Royaume-Uni aura effectivement quitté l’Union européenne suite au Brexit, il ne sera plus concerné par cette réglementation et les frais d’itinérance pourront s’envoler à nouveau.

Quelque chose à ajouter ? Dites-le en commentaire.

Cette page n'est pas disponible.

Il semblerait qu'il y ait une erreur de notre côté et que cette page ne soit pas disponible. Nos équipes vont se pencher sur la question pour résoudre ce problème au plus tôt.