Accéder au contenu principal

Il existe un groupe Facebook des descendants de Newton Knight, le héros de "Free State of Jones"

"Free State of Jones."
"Free State of Jones." Murray Close, Getty Images

“Free State of Jones” sort en salle mercredi 14 septembre et raconte l’histoire de Newton Knight, un déserteur pendant la guerre de Sécession. Aujourd'hui, les descendants du héros se retrouvent sur un groupe Facebook dédié.

Publicité

Neuf enfants avec sa première femme, Serena, et cinq avec sa deuxième, Rachel. Avec 14 enfants et autant de petits et petits-petits-enfants, Newton Knight est à la tête de, c’est le moins que l’on puisse dire, une famille nombreuse. Près d’un siècle après sa mort et au moment où un film lui est consacré, sa tripotée de descendants tente de se retrouver sur le groupe Facebook "Descendants of Newton Knight".

Avec sa longue barbe et ses yeux persans, Newton Knight, incarné par Matthew McConaughey dans "Free State of Jones" a la carrure et le charisme des chefs de groupe. Pendant la Guerre de Sécession américaine, ce fermier déserteur fonde sa propre armée citoyenne et prend le contrôle du comté de Jones, dans le Mississipi. Après un premier mariage, Knight épouse Rachel, une ancienne esclave noire. Ils donnent naissance à plusieurs enfants métisses, qui, discriminés, seront forcés d’épouser certains de leurs cousins.

VOIR AUSSI : Harriet Tubman, figure abolitionniste, apparaîtra sur les billets de 20 dollars vers 2020

Sur le groupe créé en 2015, ils sont plus de 1 160 membres reliés plus ou moins directement au capitaine Newton, personnage dont s’inspire l’histoire du nouveau film de Gary Ross. Certains y partagent des photos de famille, d’autres des anecdotes, d’autres encore s’évertuent à trouver un lien avec celui dont l’histoire est désormais célèbre.

Une filiation devenue précieuse

À peine la page du groupe Facebook des descendants ouverte, la mixité est déjà au cœur des conversations. "Je suis frappé par le civisme et la tendresse de ce groupe. Nous venons de 'races' différentes mais nous formons tous ensemble une famille", écrit un des descendants du héros.

Certains sont Blancs, d’autres Noirs, les descendants de Newton Knight ont autant de visages que de noms et d’histoires. "Voilà mon père Hural Knight Sr., fils d’Ernest Knight et de Vilinda Musgrove Knight, petit-fils de Newton Knight et Rachel Knight", écrit Hural Knight.

"C’est notre père Louis Earl McKnight, petit-fils de Newton Knight", écrit Susan.  

Parmi les membres du groupe, certains ont retrouvé dans leur grenier des photos de l'époque de Newton Knight et demandent à d’autres de les aider à identifier les personnes qui y posent. C’est le cas de Wynona, qui a retrouvé dans un album de sa mère une photo de Martha Knight, fille de Newton et Rachel : "Je ne suis pas sûre (...) quelqu’un aurait des infos supplémentaires ?".

Rhonda, elle, a retrouvé la photo de la fille de Serena, Susan, son arrière-grand-mère.

"J’ai trouvé cette photo dans ma collection. Quelqu’un reconnait qui sont-ils ?", demande quant à elle Benita.

D’autres membres tentent de construire un arbre généalogique de la grande famille Knight. Mais avec la multiplication des petits et petits-petits enfants toujours plus nombreux, la tâche n’est pas aisée.

Fans de Matthew

Beaucoup ont commencé à s’intéresser à leur potentielle filiation une fois l’annonce de la sortie prochaine du film "Free State of Jones", qui raconte l’histoire de Newton Knight. C’est le cas de Lori, "arrière-arrière-petite fille" de Newton Knight : "Je n’ai jamais connu la famille du côté de ma mère. J’ai commencé à faire des recherches quand le film est sorti et je suis très excitée".

Ces dernières semaines, ils étaient nombreux à donner leur avis sur le film qui retrace l’histoire de leur ancêtre ou à exhiber fièrement les photos des tickets de cinéma qui témoignent de leur expérience. Et à priori, l'enthousiasme est bel et bien là.

Chaque année depuis 19 ans, les membres de la famille Knight se réunissent autour d’un repas et échangent des souvenirs de l’homme qui a fondé leur grande communauté. En 2017, une grande réunion familiale aura lieu dans la ville de Soso, dans le Mississipi, là où Newton Knight a fini le restant de ses jours, entouré de Serena et de Rachel et de leurs dizaines d’enfants, noirs et blancs.

Quelque chose à ajouter ? Dites-le en commentaire.

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.