Accéder au contenu principal

Mais qui est "Louise Delage" : simple compte Instagram ou campagne de sensibilisation ?

Sur Instagram, Louise Delage est incapable de poser sans un verre d'alcool dans les parages.
Sur Instagram, Louise Delage est incapable de poser sans un verre d'alcool dans les parages. Capture d'écran

Est-ce le début d'une campagne de sensibilisation contre l'alcool ou le simple compte d'une utilisatrice lambda ? Apparu il y a quelques semaines sur Instagram, ce profil a de quoi intriguer.

PUBLICITÉ

Début août, une jeune femme de 25 ans s'est crée un compte sur Instagram. Depuis, elle y partage régulièrement des photos d'elle : au soleil, dans une piscine, dans les rues de Paris, en terrasse... Au premier coup d'œil, la vie de Louise Delage ressemble à celle d'un paquet d'autres internautes.

VOIR AUSSI : Quelqu'un vous arnaque sur Internet ? Dites-le à sa mère

Et pourtant : à mieux observer ses clichés postés, un détail frappe. Louise Delage est rarement photographiée... sans un petit verre d'alcool à proximité. Cocktail, bière, vin : la Parisienne boit régulièrement, comme le fait finalement le plus gros de la génération à laquelle elle appartient. C'est qu'entre les soirées le week-end, les petits apéros la semaine après le travail, ou même ces 12 cl de vin ("juste un verre de rouge, ça va, ça n'a jamais tué personne") qu'on s'enfile inoffensivement avec un plat livré à domicile, les soirs où l'on ne boit pas peuvent vite se raréfier. De ce point de vue, Louise Delage n'est probablement pas plus portée sur l'alcool que la plupart d'entre nous.

Tristan Berteloot, journaliste chez Libération, est le premier à avoir été intrigué par cet étrange profil Instagram qui s'est mis à le suivre un beau matin. "Louise pose dans des scènes toujours différentes et parfois étranges", fait-il remarquer.

Aujourd'hui fort de plus de 3 000 abonnés, le compte de Louise Delage n'a pas fini d'éveiller les soupçons.

L'alcoolisme banalisé

La théorie de la campagne de sensibilisation contre l'alcool est tentante. Dans notre imaginaire commun, l'alcoolisme est souvent associé à l'incapacité maladive d'un individu à se passer d'alcool. Pourtant, qu'est-ce que l'éternelle tentation de boire des pintes plusieurs soirs par semaine (à laquelle nombre de jeunes adultes succombent) si ce n'est... précisément de l'alcoolisme ? C'est peut-être le message que cette campagne de prévention qui ne dit pas (encore ?) son nom cherche à nous faire passer.

Pour tenter d'en savoir plus, nous avons envoyé quelques uns de nos envoyés spéciaux sur le terrain (numérique), à qui nous avons confié la lourde (et pénible) tâche de remonter toute la liste des abonnements et des abonnés au compte "Louise Delage". Que cherchait-on à trouver exactement ? Aucune idée. Peut-être quelques indices, par exemple matérialisés par des comptes d'agence de publicité... en vain.

Il faut dire qu'ailleurs sur la Toile, d'autres internautes se demandent également si ce n'est pas BETC qui se cache derrière cet étrange compte Instagram. Ainsi, certains se sont vus suggérés le compte de l'agence de publicité après s'être abonnés à celui de Louise Delage.

Alors ? Louise Delage est-elle une anti-héroïne des temps modernes imaginée par des créatifs en charge d'une de ces campagnes d'intérêt général ?

Notre enquête nous a même amené à envisager que ce patronyme soit un anagramme. Pourquoi pas de mots comme "alcool", "danger" ou encore "sensibilisation". Mais non, rien de tout cela n'a pu être vérifié.

La rédaction de Mashable FR va donc faire comme tout le monde et patiemment attendre que le pot aux roses soit révélé. En tout cas, qui que tu sois : bravo Louise. Ton compte Instagram nous aura au moins permis de réfléchir un petit peu à notre consommation de boissons contenant de l'éthanol. Tiens, d'ailleurs : ce soir, pour moi, ce sera jus de tomates.

Quelque chose à ajouter ? Dites-le en commentaire.

Cette page n'est pas disponible.

Il semblerait qu'il y ait une erreur de notre côté et que cette page ne soit pas disponible. Nos équipes vont se pencher sur la question pour résoudre ce problème au plus tôt.