Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Tunisie : Cap Bon sous les eaux

En savoir plus

FOCUS

L'IVG en Allemagne, un parcours de combattante

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Michael Barenboim recherche "le dialogue des œuvres les unes avec les autres"

En savoir plus

L'ENTRETIEN

"Nous avons essayé de comprendre s'il existe une identité européenne"

En savoir plus

DEMAIN À LA UNE

France : un hommage national aux harkis le 25 septembre

En savoir plus

DEMAIN À LA UNE

Quelles solutions pour la crise financière de l'UNRWA ?

En savoir plus

L’invité du jour

Mamane : "Nous les humoristes, nous sommes les médecins de la société"

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Karin Kneissl : "L'UE perd son temps avec les sanctions contre la Pologne et la Hongrie"

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Réforme du droit d'auteur : et maintenant ?

En savoir plus

Découvertes

Les adolescents européens fument moins mais boivent encore trop

© UniversalImagesGroup / Contributeur | Même s'ils fument globalement moins de tabac, les adolescents européens boivent encore trop.

Texte par Émilie LAYSTARY

Dernière modification : 21/09/2016

Globalement, la jeunesse européenne consomme moins de tabac et d'alcool que par le passé. Mais leur consommation excessive d'alcool demeure alarmante.

Bonne nouvelle : en Europe, les adolescents consomment moins de tabac qu'avant. Moins bonne nouvelle : ils fument toujours autant de joints et encore trop d'alcool.

VOIR AUSSI : En Russie, la jeunesse dorée ne connaît pas la crise et s’en vante sur Instagram

Selon une étude publiée mardi 20 juin à Lisbonne par l'Observatoire européen des drogues et des toxicomanies (OEDT), la consommation de tabac et d'alcool est globalement en baisse chez les jeunes européens. "Mais la consommation occasionnelle excessive d'alcool reste préoccupante", peut-on lire dans le sixième rapport du projet européen d'enquête en milieu scolaire sur l'alcool et les autres drogues (ESPAD).

Cette étude est menée tous les quatre ans depuis 1995. Cette année, elle se base sur les données recueillies en 2015 auprès de 96 043 lycéens âgés de 15 et 16 ans dans 35 pays européens.

Hausse de la consommation de cannabis

Plus de la moitié des jeunes interrogés (54%) ont affirmé n'avoir jamais fumé tandis qu'un peu moins d'un quart (21%) ont affirmé qu'ils "fumaient actuellement". "Le tabagisme chez les adolescents fait apparaître une évolution positive pour tous les schémas de consommation", conclut l'enquête.

Les tendances de l'usage de cannabis, la drogue illicite la plus présente dans l'ensemble des pays concernés, révèlent une "hausse générale" à la fois de la consommation au cours de la vie (de 11% en 1995 à 17% en 2015) et de la consommation au cours des 30 derniers jours (de 4% à 7%).

Quelque chose à ajouter ? Dites-le en commentaire.

Première publication : 21/09/2016