Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

L'Elysée enlisée dans la parodie

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Tunisie : Cap Bon sous les eaux

En savoir plus

FOCUS

L'IVG en Allemagne, un parcours de combattante

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Michael Barenboim recherche "le dialogue des œuvres les unes avec les autres"

En savoir plus

L'ENTRETIEN

"Nous avons essayé de comprendre s'il existe une identité européenne"

En savoir plus

DEMAIN À LA UNE

France : un hommage national aux harkis le 25 septembre

En savoir plus

DEMAIN À LA UNE

Quelles solutions pour la crise financière de l'UNRWA ?

En savoir plus

L’invité du jour

Mamane : "Nous les humoristes, nous sommes les médecins de la société"

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Karin Kneissl : "L'UE perd son temps avec les sanctions contre la Pologne et la Hongrie"

En savoir plus

Découvertes

Des chauffeurs Uber déguisés en vampires sèment la terreur en Chine

© LI FUHUA/IMAGINECHINA

Texte par Majda ABDELLAH

Dernière modification : 22/09/2016

Ils ont trouvé le bon filon pour se faire de l'argent sans bouger d'un poil : des chauffeurs chinois Uber se griment en vampires pour terrifier les clients potentiels et empocher les frais d'annulations des courses.

En Chine, on les appelle désormais "les chauffeurs fantômes". Plusieurs employés de l'entreprise Uber apparaissent sur leur photo de profils de chauffeurs le teint blafard, déguisés en vampires, rapporte le journal The Paper, dimanche 18 septembre.

VOIR AUSSi : Une lune géante roule à travers la Chine. Houston, on a un problème !

Derrière cette mise en scène, un système bien fructueux : forcer le client potentiel à annuler sa commande par peur, en voyant le visage blafard et pas franchement sympathique dudit chauffeur. Résultat, le conducteur encaisse les frais d'annulation de la course sans même s'être déplacé.

Certains chauffeurs fantômes choisissent, eux, de valider les courses mais ne pointent jamais le bout de leur nez, forçant les clients à annuler la commande et à payer là encore les frais d'annulations reversés au chauffeur.

Les photos des ces chauffeurs escrocs affolent l'Internet chinois où certains diffusent des captures d'écran des profils fantômes.

Si chacun d'entre eux est bien différent, tous semblent vouloir représenter la figure du vampire ou "jiangshi" telle que représentée dans la mythologie chinoise. Le teint est extrêment pâle, les yeux cernés comme jamais, et les lèvres maquillées. Un peu comme dans le film hongkongais "Mr Vampire II" sorti en salles en 1986, d'où les chauffeurs fantômes ont sans doute tiré une partie de leur inspiration. 

Contacté par Quartz, Uber affirme avoir bloqué le compte des chauffeurs concernés. "Nous continuons à enquêter et réprimer tout comportement frauduleux pour protéger les intérêts des clients et des chauffeurs", a assuré un porte-parole de l'entreprise.

Retrouvez aussi l'article de Mashable.

Quelque chose à ajouter ? Dites-le en commentaire.

Première publication : 22/09/2016